Cotriade de chez moi

La cotriade est, à l'origine, un plat populaire composé de plusieurs poissons divers et variés. En effet, au retour de pêche, les marins avaient pour habitude de se partager une partie de la pêche (poissons invendables, mal côtés...) et se constituer ainsi, et souvent, un complément de nourriture familiale bien utile. Les poissons généralement partagés étaient les plus présents et péchés près de la côte : maquereaux, tacauds, vieilles, congres, aiguillettes (orphies), merlans, lieux... et grosses sardines.

Recette de ma grand-mère.

Pour 6 personnes :

  • 1 à 1,5kg de poissons divers (maquereau, tranche de congre prise près de la tête, lieu, merlu, lotte, daurade...)
  • 800 à 900g de pommes de terre
  • 2 ou 3 oignons (selon taille)
  • Panne de lard salé (ou 80g de beurre salé)
  • Vinaigre de cidre
  • Sel, poivre du moulin

Clin d'œilPour cette recette, il n'y a pas de règle quant à l'assortiment de poissons. Choisissez ce que vous préférez ou ce que vous trouverez... mais gardez le maquereau. 5 ou 6 sortes de poissons sont souhaitables.

Sauf à ce que vous en trouviez "au cul du bateau" ou en pêchiez vous-même, évitez le tacaud ou la vieille qui sont excellents mais supportent mal le passage dans la glace.

 
  1. Videz, ébarbez et écaillez les poissons.
  2. Coupez les plus gros en tronçons.
  3. Peler et émincer les oignons.
  4. Epluchez, lavez et coupez les pommes de terre en gros morceaux.
  5. Dans un grand fait-tout, faites revenir le lard (ou fondre le beurre).
  6. Ajoutez-y les oignons.
  7. Faites-les dorer légèrement quelques minutes.
  8. Intégrer les pommes de terre et le congre (le plus long à cuire).
  9. Saler, poivrer abondamment et recouvrir largement d'eau.
  10. Porter à ébullition et laisser bouillir sur feu moyen pendant 10 à 12mn.
  11. Ajoutez les poissons "durs" (aiguillette, maquereau, vieille, daurade, lotte...).
  12. Laisser cuire 2 à 3mn puis ajoutez les poissons blancs plus tendres (tacaud, merlan, lieu, merlu, sardine...).
  13. Faites cuire jusqu'à ce que la dernière trace de sang ait disparu à l'arête des poissons tronçonnés.
  14. Sortez les poissons avec une écumoire et réservez-les au chaud dans un plat.
  15. Faites doucement réduire le bouillon d'1/4.
  16. Rectifiez l'assaisonnement.
  17. Mettez la soupe obtenue dans une soupière.
  18. Servez séparément, d'une part le poisson et une vinaigrette au vinaigre de cidre et, d'autre part la soupe et des petites tranches de pains frais frits.

Clin d'œil Traditionnellement, le poisson était consommé en premier accompagné de la vinaigrette et la soupe était ensuite servie sur les tranches de pain... mais vous pouvez, aussi, ignorer la vinaigrette et intégrer le poisson à la soupe.

Ajouter un commentaire