SARDINE

SARDINE (Sardina pilchardus)

Image1 16

Petit poisson d’une quinzaine de centimètres, très répandu, a un corps de section ovale ; le bord ventral est en dents de scie. Ses écailles sont grandes et se détachent facilement. La coloration du dos est bleutée, les flancs et le ventre argentés ; une bande longitudinale bleu brillant se présente parfois sur les flancs. Sa mâchoire est légèrement saillante et son opercule présente des stries bien marquées.

Grégaire, pélagique, la sardine forme de grands bancs près des côtes, aux alentours de 50 m de profondeur. Elle remonte à la surface la nuit pour se nourrir de phyto et zooplancton, d'oeufs de larves et de petits crustacés. On la reconnaît à ses ouïes à l’aspect d’éventail et à sa peau très friable dès qu’elle est hissée hors de l’eau.

Elle migre vers le large l'hiver et revient près des côtes au printemps.

L’appellation sardine est autorisée pour 21 espèces de la même famille mais elle doit s’accompagner du nom scientifique de l’espèce. Seule la Sardina pilchardus peut s’appeler sardine sans autre précision. Les sardines adultes sont parfois commercialisées sous le terme “pilchard”. Le sprat (Spratus spratus) est plus petit, plus étroit et plus argenté que la sardine et possède des opercules lisses.

Les stocks de sardine ont des diagnostics très différents : stocks surexploités le long de la péninsule ibérique et dans le golfe du Lion, et pleinement voire sous-exploités dans le golfe de Gascogne et sur les côtes ouest-africaines. Privilégiez les achats de sardines provenant de ces deux derniers stocks.
Pour autant, certaines pêcheries espagnoles et portugaises sont régies par des règles comme l’interdiction de captures durant la période de frai, un poids maximum de captures, fixation d’un nombre de jours par an de pêche…

Deux pêcheries sont certifiées MSC - Marine Stewardship Conuncil - (celle de Cornouailles – UK-, celle de Bretagne sud). Celle du Portugal certifiée en 2010 a été suspendue : les stocks ne seraient pas gérés de façon durable.

Elle ne fait pas l'objet de quotas de pêche de la part de l'Union Eueropéenne.

Logo fr

Image3 6

 

Reproduction (golfe de Gascogne) : d’avril à juin.

Nota : L’espèce fraie tout au long de l’année avec deux pointes au printemps et en automne.

Maturité (âge de reproduction) : 1 ans.

Taille souhaitable d’achat pour que le poisson se soit reproduit au moins 1 fois : Plus de 17cm.

Taille autorisée de commercialisation (règlementation Européenne) : pas de taille minimale.

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 11cm.

Sur les étals de nos poissonniers principalement :

- pêche abondante : de mai à octobre.

- dates optimales d'achat aux fins de protection de la ressource : de juin à octobre.

 

La sardine à la bouche :

Recettes, conservation, valeurs nutritionnelles...

Images2okw019e
 

Ajouter un commentaire