C'est quoi ce nom ?

Image5 fileminimizer 2

Pourquoi ce nom ?

Poissons pélagiques :

Un poisson est appelé pélagique lorsqu’il vit dans les eaux proches de la surface ou entre la surface et le fond. Le hareng , la sardine, l’anchois, le maquereau, le thon… sont des poissons pélagiques.

Les poissons pélagiques ont le dos bleu-vert. Cette coloration les protégerait des oiseaux et prédateurs marins. Leur forme oblongue leur permet de se déplacer très facilement. La plupart des poissons pélagiques sont grégaires, ce qui signifie qu’ils vivent en groupe et nagent en bancs. Un banc est constitué de poissons de même taille. Il peut être formé de plusieurs espèces différentes, chaque individu ayant quasiment la même longueur.

Certains poissons pélagiques vivent isolés. En fait, dans leurs premières années les poissons pélagiques se déplacent souvent en groupe. Ils deviennent solitaires lorsqu'ils vieillissent.

c. IFREMER

Poissons démersaux :

Les espèces démersales vivent au dessus du fond. Ces espèces sont très mobiles mais très dépendantes du fond d’où elles tirent leur nourriture. Parmi elles on trouve la dorade, le merlu, le merlan, la morue… Leur coloration varie du gris argenté au rouge.

La morue ou le tacaud portent au menton une paire de longs barbillons dont ils se servent pour fouiller la vase. Les grondins, eux, ont trois rayons de nageoires pectorales transformés en doigts dont ils se servent pour gratter le sédiment.

c. IFREMER

Cabillaud fileminimizer

Poissons benthiques :

Les organismes benthiques sont des animaux ou des végétaux qui vivent fixés au sol ou qui se déplacent en rasant le fond. Ils trouvent leur nourriture dans le sédiment et en dépendent donc pour leur subsistance. Beaucoup de poissons benthiques sont aplatis, soit sur le ventre comme la raie et la baudroie, soit sur le flanc comme la sole. La partie reposant sur le fond est alors décolorée. Certaines espèces benthiques s’enfouissent dans le sédiment afin de se protéger de leurs prédateurs.

c. IFREMER

Sole fileminimizer

Ajouter un commentaire