HUÎTRE

HUÎTRE (Huître plate - Ostrea edulis) – (Huître creuse -Crassostrea gigas)

Image7 fileminimizer 1
Image8 4

Bretagne sud... Les huîtres de l’Aven-Belon douces et légèrement sucrées, les Ria-d’Etel peu iodées et à la fine saveur marine, les huîtres de la baie de Quiberon aux parfums complexes et variés, les Golfe du Morbihan aux subtiles saveurs d’algues, les Penerf à la chair abondante et ferme, les Croisicaises iodées avec un arôme de noisette… Tout un choix à déguster crues (surtout les plates) ou cuisinées.

L’huître vivante est bien fermée, sans odeur suspecte, ne doit pas sonner creux, ni s’ouvrir trop facilement. Ne pas manger l'huître qui ne contient pas d’eau à l'ouverture. La chair doit se rétracter immédiatement si on pose la pointe d’un couteau sur le bord ou si on y verse une goutte de citron ou de vinaigre.

A l'ouverture, éliminez la première eau. En quelques instants, l'huître sécrète une deuxième eau plus savoureuse qu'il faut garder et consommer. De plus vous éliminerez, ainsi, les éventuels brins de coquille apparus lors de l'ouverture.

Pour déguster les huîtres crues, évitez d'ajouter du vinaigre aux échalottes qui "casse" le goût. A la rigueur, consommez-les avec un filet de citron, voire un tour de moulin à poivre... mais la subtilité des différents "crus" s'épanouira pleinement et plus facilement sans aucun adjuvant.

En bourriche ou panier, les huîtres peuvent se conserver une dizaine de jours, à une température comprise entre 5 et 10° C... avec des algues ou des copeaux dessus lesté d'un poids sur le couvercle afin qu'elles ne s'ouvrent. Les bourriches (rondes) conditionnent les huîtres plates tandis que les paniers rectangulaires sont consacrés aux huîtres creuses. L’étiquette sanitaire, obligatoire, donne une date de conditionnement et parfois une date limite de consommation. En vrac, vous pouvez les garder 3 à 4 jours dans le bas de votre réfrigérateur.

Depuis 1996, une nouvelle variété d'huîtres à fait son apparition : l'huître triploïde.

À la fin des années 1980, l’Ifremer a lancé un programme de recherche pour améliorer la croissance des huîtres et le rendement des productions. L'huître est naturellement diploïde, comme tout être vivant sexué : ses cellules contiennent plusieurs paires de chaque chromosome typique de l’espèce. Chaque paire est composée d’un chromosome du père et d’un chromosome de la mère. La triploïdisation consiste à rajouter un chromosome à chaque paire afin d’obtenir des individus stériles. La triploïdisation est une manipulation chromosomique (augmentation du nombre de lots de chromosomes), mais pas une modification génétique (introduction de chromosome d’une autre espèce Incertain). La croissance de l’huître stérile est ainsi améliorée et elle ne subit pas la maturation estivale qui la rend laiteuse. Cette caractéristique permet notamment de développer les ventes en été auprès des amateurs réticents à manger des huîtres “en lait”.

L’opportunité économique et écologique des huîtres triploïdes fait l’objet de débat chez les ostréiculteurs même si l’huître diploïde consacre environ 2/3 de son énergie pour sa reproduction.

A ce jour, dans le commerce, aucune mention particulière ne permet de les distinguer des variétés traditionnelles non modifiées !!!!Déçu

H bretagne

Le bon achat au bon moment

Image1 18

Les huîtres peuvent être consommées toute l'année et pas seulement les mois en "R". Toutefois, il faut savoir qu'en été, l'huître porte sa laitence que certains adorent et d'autres non... elle n'est pas "grasse" comme d'aucun l'affirme mais prête à se reproduire : La reproduction a lieu de mi-juin à mi-septembre.

Taille autorisée de commercialisation : 30g (huître creuse) – 20g (huître plate).

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 5cm (huître creuse) – 6cm (huître plate).

Sur les étals de nos poissonniers principalement :  toute l’année.

Valeurs nutritionnelles

Huître val. nutri

* Composition nutritionnelle des produits aquatiques -  www.nutraqua.com - Ces résultats visent à donner une estimation de la composition nutritionnelle des aliments cités dans des conditions d'échantillonnage, de préparation et d'analyses précises. Représentant une moyenne, ils peuvent sensiblement varier en fonction des dates et lieux de pêche ou d'élevage.

**  Apports Journaliers Recommandés - Directive Européenne 2008/100/CE du 28 octobre 2008.

Mes recettes... et celles des autres

 

 

L'huître de l'océan :

Présentation, comportement, reproduction...

Huitre creuse 2 fileminimizer copie
 

Ajouter un commentaire