COQUE

COQUE (Coque commune- Cerastoderma edule)

La coque fileminimizer
Coques cuisinees fileminimizer

La chair de la coque est charnue et ferme au goût iodé. Ce modeste coquillage, considéré par certains de moindre valeur gustative que les autres petits bivalves, mérite pourtant l’attention. Bien travaillé, il devient un ingrédient de qualité.

Sa croissance est saisonnière, débute en mars, est maximale de juin à août et négligeable ensuite. Consommez-les de préférence de septembre à février, c’est là qu’elles sont les plus charnues. Sachez que pour 1kg de coques entières, vous disposerez, selon la saison, de 130 à 180g de chair.

Attention aux coques entrebâillées lors de l'achat et faites les dégorger 2 à 3h dans de l’eau salée à 30g par litre (de l’eau de mer si vous le pouvez) afin qu’elles «chassent» les grains de sable restés dans leur coquille. Sinon, filtrez le jus de cuisson.

Se consomment crues, natures, cuisinées… Faites-les ouvrir à sec dans un fait-tout sur feu vif, égouttez-les et laissez-les refroidir. Décoquillez-les... vous pouvez ainsi les congeler par petites quantitées utilisables à votre gré pour de nombreux accompagnements.

 

Reproduction : De mars à juillet.

Maturité (âge de reproduction) : 2 ans.

Taille souhaitable d’achat pour que le sujet se soit reproduit au moins 1 fois (largeur coquille) : plus de 3cm.

Taille autorisée de commercialisation : 2,7cm (en Bretagne).

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 3cm.

 

Sur les étals de nos poissonniers principalement :

- pêche abondante (élevage) : toute l’année.

- dates optimales d'achat aux fins de protection de la ressource (sauvages) : d'août à février.

Mesure et croissance coque fileminimizer

Ajouter un commentaire