L'Océan à la bouche

29 septembre

  • Lavage des vêtements: 5,6 millions de tonnes de microplastique

    Une équipe de recherche américaine a calculé la quantité de microfibres synthétiques relâchées dans les environnements aquatiques et terrestres à cause du lavage des vêtements, depuis 1950. Les chercheurs alertent sur la nécessité de réduire dès maintenant ces émissions de microplastiques.
  • Climat: pour le niveau des mers, chaque degré compte

    Chaque degré d'augmentation de la température de la planète accélèrera la désintégration de la calotte glaciaire antarctique, provoquant à terme une hausse inéluctable et de plus en plus rapide du niveau des océans.
  • Combien de cerveaux possède un poulpe ?

    Les poulpes ne sont pas des animaux comme les autres: dotés de nombreux cerveaux, le fonctionnement de leur système nerveux est totalement différent du nôtre.
  • Les mouettes victimes de la pollution

    Les produits chimiques que nous utilisons dans nos villes peuvent polluer des régions... à des milliers de kilomètres ! Une équipe franco-norvégienne remonte la piste des composés fluorés, utilisés dans nos imperméabilisants et surfaces anti-adhésives, qui voyagent jusqu'au cercle polaire où ils s'accumulent dans les c
  • Trois fois plus de déchets plastique dans l’océan d’ici 20 ans

    Des chercheurs s'intéressant à la pollution plastique estiment, dans une nouvelle étude publiée dans la revue Science, qu'en suivant la trajectoire actuelle, le déversement des déchets plastiques dans les océans devrait atteindre 29 millions de tonnes en 2040, soit trois plus qu'aujourd'hui.
  • Après des années de captivité, elles redécouvrent (presque) la liberté

    Après des années de captivité dans un aquarium en Chine, deux bélugas ont retrouvé la semi-liberté dans un sanctuaire marin destiné aux cétacés en Islande, ont annoncé lundi les responsables de leur transfert, entamé il y a plus d’un an.