L'Océan à la bouche

Pourquoi le niveau de la mer et des océans monte ?

Si le niveau de la mer monte, c'est à cause du réchauffement climatique. Cela ne fait aucun doute. Mais contrairement à ce que l'on pourrait intuitivement penser, la fonte des glaces n'est pas l'unique cause de la montée des eaux.

Fjshdtl7fwgnmuwyv57eq6utte

La montée des eaux dans le Pacifique a déjà fait disparaître cinq des îles Salomon – Si toute la glace de l’Antarctique et du Groenland fondait, le niveau des océans augmenterait de 70 mètres. © ESKINDER DEBEBE / AFP

Ponctuellement, les événements climatiques de type El Niño et La Niña peuvent engendrer des montées ou des descentes du niveau des mers et des océans. En effet, lors des épisodes El Niño, les pluies se concentrent sur l'océan Pacifique tropical et sont plus rares sur les continents voisins, ce qui provoque une hausse momentanée du niveau des eaux.

À l'inverse, le phénomène La Niña, quand il survient, génère plus de précipitations sur terre qu'en mer.

Depuis 1993, les données satellites confirment que le niveau de la mer s’élève régulièrement. Une hausse qui n'est pourtant pas uniformément répartie sur la planète. Ainsi dans certains endroits comme le bassin oriental de la Méditerranée, le niveau s'élève tandis que du côté de la mer Ionienne (Italie), il baisse.

Certains scientifiques nous mettent en garde. Selon eux, le niveau des mers et des océans pourrait s'élever d’un à trois mètres d'ici 2100 en raison du réchauffement climatique en cours. La fonte des glaciers continentaux et la dilatation thermique des océans sont les deux principaux contributeurs de cette élévation.

Le rôle de la cryosphère

Le premier phénomène est le plus intuitif. Si l'élévation des températures provoque la fonte de la glace située sur les continents (calotte polaire antarctique, glaciers alpins, andins, etc.), l'eau piégée dans cette glace va par conséquent se retrouver dans les océans : l'augmentation du volume d'eau entraînera mécaniquement une hausse du niveau de la mer.

Plusieurs causes peuvent expliquer la hausse du niveau des mers. La première est la fonte des glaciers et des calottes polaires continentales due à l’augmentation de la température. La seconde, la plus active, est l’effet stérique. Au cours de cette interview, François-Marie Bréon, chercheur au laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement, nous aide à mieux comprendre ces phénomènes. © Futura-Sciences

Selon les projections des experts, si toute la glace de l'Antarctique et du Groenland fondait, le niveau des océans augmenterait de 70 mètres ! En revanche, la fonte de la banquise et des icebergs, qui flottent sur la mer, ne ferait pas varier ce niveau d'un iota en vertu du principe de la poussée d'Archimède.

La dilatation de l’eau, un facteur important de la hausse du niveau des océans

La fonte des glaces n'est pas le seul facteur de la montée des eaux. La dilatation thermique joue également un rôle important. En effet, les molécules soumises à la chaleur ont tendance à s'agiter et à s'éloigner les unes des autres. Par conséquent, le volume qu'elles occupent à nombre égal est plus important lorsque la température s'élève.

C'est ce qui arrive aux mers dont la température augmente sous l'effet du réchauffement climatique global. Ainsi, si le niveau des océans s'est élevé d'une quinzaine de centimètres au cours du dernier siècle, c'est de plus en plus dû à la dilatation thermique de l'eau.

Dans le même temps la température moyenne de la Terre s'est élevée de 0,6 °C, augmentation qui a provoqué une dilation de la couche océanique des mille premiers mètres de 15,6 cm.

© Futura Sciences

Lire aussi :

Climat: avec plus 2°C, l'océan va monter de 2,5 mètres

L'Antarctique est, de loin, la source potentielle d'élévation du niveau de la mer la plus importante. De la stabilité de la calotte glaciaire déprendra l'avenir de grandes villes côtières telles que Hambourg, New York, Tokyo... Lire la suite…

Niveau des mers: inondation globale des zones côtières d’ici 2100

Les incendies et la montée des températures ne sont pas les seules conséquences du réchauffement climatique, la montée du niveau des mers et les inondations subséquentes en font également partie. Lire la suite…

Contre la montée des eaux, les digues ne suffiront pas

La conséquence inéluctable du réchauffement climatique en cours est une élévation du niveau marin global. Cette dernière est évaluée par deux méthodes indépendantes mais complémentaires : l’altimétrie embarquée sur des satellites, et la marégraphie, en général opérée depuis la côte. Lire la suite…

La moitié des plages pourrait disparaître d'ici à 2100

Le changement climatique et la hausse du niveau des océans [mais pas que (1)] pourraient faire disparaître la moitié des plages de sable dans le monde d'ici à 2100, selon une étude parue dans Nature Climate Change. Lire la suite…

Plus vite et plus haut que prévu pour les océans ?

Le dérèglement climatique pourrait faire monter le niveau des océans bien plus vite et plus haut que jusqu'ici envisagé, selon une étude sur la dernière période de réchauffement, il y a 125.000 ans. Lire la suite…

Ajouter un commentaire