Elle utilise son estomac pour retrouver son abri !

Une espèce d’étoiles de mer a développé une technique de chasse plutôt surprenante. Celle-ci sort durant la nuit pour faire des ravages dans les récifs coralliens. Elle utilise son estomac pour se rendre sur son lieu de chasse et retrouver son abri.

K gy5ehwsdh0dn7p4twchr0036w

L’étoile de mer Acanthaster planci, dévoreuse de coraux. © unknown

Qu’on se le dise, les étoiles de mer du genre Acanthaster sont très voraces. Vivant dans le Pacifique, celles-ci se rendent dans les récifs coralliens pour se nourrir. En effet, les coraux du genre Acropora, les plus abondants dans les récifs, représentent leur première source de nourriture. Dans des pays comme l’Australie, l’Indonésie ou encore le Japon, ces étoiles de mer sont invasives et des programmes d’éradication existent.

Des chercheurs de l’Université de Tasmanie (Australie) ont publié une étude dans la revue Proceedings of the Royal Society B le 4 novembre 2020. Les scientifiques ont analysé une série de clichés datant de 2015 concernant une invasion d’étoiles de mer d’acanthaster pourpre (Acanthaster spp). À cette occasion, les directeurs de l’étude ont mis en lumière un comportement inédit chez ces dernières.

Cover r4x3w1000 5901ed83e8149 058 924298

L’Acanthaster planci est une espèce invasive qui se nourrit des coraux. ©Yann HUBERT / BIOSPHOTO

Des cicatrices alimentaires pour se repérer

Dans le cadre de leurs recherches, les scientifiques ont suivi pas moins de 58 étoiles de mer sur un total de 1 117 heures. En fin d’après-midi, les acanthasters pourpres sortent de leur abri et se rendent dans les récifs riches en coraux Acropora.

Elles y restent une partie de la nuit pour savourer leur festin. Enfin, les étoiles repartent vers leur abri. D’après les chercheurs, ces étoiles de mer laissent des “cicatrices alimentaires” sur les coraux et s’en servent pour se repérer.

Selon les scientifiques, les acanthasters pourpres adoptent ce comportement si des coraux se trouvent à environ un mètre de leur abri. Par ailleurs, la moitié des étoiles agissent de la sorte seulement si le récif corallien à proximité est composé d’au moins 33 % de coraux Acropora.

Néanmoins, si le récif en question en est pauvre, les étoiles ne rentrent pas immédiatement dans leur abri, mais errent, sûrement à la recherche d’un autre lieu plus intéressant.

Pour les chercheurs, ce comportement des étoiles de mer est directement lié à l’abondance locale de coraux Acropora. Mieux comprendre ce comportement pourrait alors permettre d’agir dans l’objectif de diminuer les dégâts des invasions d’étoiles de mer dans les récifs coralliens. Rappelons que d’une manière générale, les coraux occupent moins de 0,2 % des fonds marins, mais abritent près de 35% de la vie marine en biomasse, mais aussi en nombre d’espèces. En mars 2020, nous évoquions en outre le fait que 70 à 90% des coraux pourraient disparaître au cours des vingt prochaines années.

Yohan DEMEURE - © SciencePost

Acanthaster, la guerre d’une étoile de mer

Le fonds sous-marin de Nouvelle-Calédonie, parmi les plus riches de la planète, à l’image des forêts tropicales, est aujourd’hui frappé d’une étrange maladie. Que s’est-il passé, pourquoi et comment ? Lire la suite…

Lire aussi :

Un robot pour chasser les étoiles de mer tueuses

Des scientifiques australiens ont dévoilé un robot sous-marin capable de traquer et tuer la "couronne d'épines" (acanthaster), une étoile de mer dévoreuse de coraux qui fait des ravages dans la Grande barrière de corail. Lire la suite…

Un gastéropode géant pour défendre le corail contre les étoiles de mer

Des spécimens de charonia, un gastéropode géant, pourraient être lâchés en grand nombre sur la Grande Barrière de corail pour protéger ce joyau australien menacé (entre autres) par des étoiles de mer tueuses, ont annoncé lundi des scientifiques. Lire la suite…

Disparition massive des étoiles de mer

La maladie de l’étoile de mer est une épidémie touchant plusieurs espèces d’étoiles de mer depuis plusieurs années. Des populations entières sont décimées, déréglant progressivement les écosystèmes marins. Lire la suite…

L’oursin pourpre ravage la côte Pacifique américaine

Les fonds marins de l’océan Pacifique, le long des côtes américaines de la Californie et de l’Oregon, affichent un bien triste spectacle. Une espèce d’étoile de mer a disparu, ce qui a permis à sa proie préférée de proliférer: un oursin dévoreur d’algues. Tout l’écosystème s’en trouve menacé. Lire la suite…

Ajouter un commentaire