Découverte d’une nouvelle colonie de manchots de Magellan

Des biologistes de la Wildlife Conservation Society ont révélé avoir découvert une nouvelle colonie de manchots de Magellan en Patagonie argentine. Une espèce aujourd'hui quasi-menacée selon le classement de l'UICN.

Des biologistes decouvrent par hasard une nouvelle colonie de manchots de magellan© Pixabay

C’est une découverte qui a surpris les biologistes argentins. Alors qu’ils observent des gorfous sauteurs (Eudyptes chrysocome) sur l'Isla de los Estados, en Patagonie argentine, l’équipe croit apercevoir une autre espèce. Intrigués, les scientifiques accèdent à une partie jusque-là inexplorée de la colonie d’Eudyptes chrysocome.

Une curiosité payante puisque les biologistes découvrent dans les hautes herbes plusieurs terriers de nidification similaires à ceux que creusent les Manchots de Magellan. Une zone a été établie afin d’effectuer un recensement de leur population. Des analyses sont également en cours afin de connaître leur état de santé.

Une espèce quasi-menacée

Cette découverte est une très bonne nouvelle. Cette espèce est considérée comme quasi-menacée selon la liste rouge de l'UICN, notamment à cause de la surpêche et les morts accidentelles dans les filets.

La population mondiale de manchots de Magellan est estimée à un nombre compris entre 1,1 et 1,6 million de couples, le tout dispersé en 50 colonies. L’espèce se reproduit à l’extrême sud du continent sud-américain, en Patagonie chilienne et argentine.

La plus grande concentration de cet oiseau marin se trouve dans la réserve de Punta Tombo, en Argentine. Un lieu protégé depuis 1979.

Sébastien ROUET - © GEO

Ajouter un commentaire