2019: année record pour la fonte des glaces au Groenland

Au cours de l’été arctique exceptionnellement chaud de 2019, le Groenland a perdu 600 milliards de tonnes de glace, révèle une nouvelle étude de l’Université d’Irvine en Californie. Cette fonte des glaces terrestres sans précédent équivaut à une élévation du niveau de la mer de 2,2 millimètres en deux mois.

001 dk0707n 0200 1200x1200 2

Groenland @ Yann Arthus Bertrand

Pour Isabella Velicogna, professeur de sciences du système terrestre à l’UCI et auteur principal de la nouvelle étude «nous savions que l’été dernier avait été particulièrement chaud au Groenland. Cette chaleur a fait fondre la calotte glaciaire partout, mais les chiffres se montrent impressionnants».

Entre 2002 et 2019, le Groenland a perdu 4,550 milliards de tonnes de glace, soit en moyenne 268 milliards de tonnes par an. La fonte de l’été dernier représente plus du double de cette moyenne.

Sur le pôle opposé, la fonte des glaces a continué à l’ouest du continent sur la péninsule Antarctique et dans la baie d’Amundsen. Cependant, l’est du continent a vu une augmentation des chutes de neige, permettant ainsi d’atténuer les pertes constatées au cours des deux dernières décennies.

Le niveau des mers et des océans pourrait s’élever d’un à trois mètres d’ici à 2100. La fonte des glaciers continentaux et la dilatation thermique des océans sont les deux principaux contributeurs de cette élévation.

Pour en savoir plus à ce sujet lisez notre interview avec Alexandre Magnan coauteur du Rapport spécial du Giec : Océan, Cryosphère et Changement climatique.

© GoodPlanet

Ajouter un commentaire