Une baleine sauvée de filets de pêche illégaux

Cette baleine a été secourue par une équipe de l’ONG Sea Shepherd dans le golfe de Californie, alors qu'elle se trouvait dans une zone sensible, un refuge pour les vaquitas, le cétacé le plus menacé au monde.

Une baleine à bosse a été secourue par une équipe de l'ONG Sea Shepherd, dans le golfe de Californie. Elle était piégée dans des filets de pêche illégaux posés par des braconniers pour capturer des totoabas, une espèce de poisson menacée, dont la pêche est interdite.

Leur commerce est lucratif car leurs vessies se vendent environ 20 000 dollars (soit environ 18 400 euros) sur le marché noir chinois. Surtout, ce secteur est sensible : il s'agit d'un refuge pour les marsouins du Pacifique (ou vaquitas marinas), l'espèce de cétacés la plus menacée au monde.

Pour Octavio Carranza, le capitaine du bateau, cet épisode souligne l'importance de la mission de Sea Shepherd dans la zone : "C'est un triste rappel des raisons pour lesquelles il est si important pour nous de protéger le refuge contre la pêche illégale."

Sans surprise, l'action de Sea Shepherd n'est pas bien vue par les braconniers. En janvier, des individus ont attaqué le navire de l'ONG. Des dizaines de bateaux de pêcheurs ont notamment lancé des projectiles sur les activistes.

Lors de la course-poursuite, des chasseurs ont réussi à monter à bord du navire de l'ONG. L'armée mexicaine est intervenue en hélicoptère afin de mettre fin à l'affrontement.

Louis SAN - © FranceTVinfo

Lire aussi :

Ultra menacés, les vaquitas continuent de se reproduire

Mexique: 6 vaquitas (marsouins du Pacifique) repérés

Les biologistes renoncent à capturer les vaquitas

Ajouter un commentaire