Antarctique: Pine Island Glacier perd encore un iceberg géant

L’Antarctique vient de rejeter à la mer un nouvel iceberg géant de plus de 300 km2, soit à peu près la taille de l'île de Malte. Cet iceberg géant s'est rapidement disloqué en de nombreux fragments.

Ad2eec35b6 50160268 pine island glacier icebergSur cette photo prise par Sentinel-2 le 11 février 2020, l’iceberg juste après sa formation. © ESA

Les experts l'attendaient. C'est arrivé. Le glacier de l’île du Pin - ou Pine Island Glacier, affectueusement surnommé Pig, comme porc en anglais -, un glacier de l'inlandsis de l'ouest de l’Antarctique, vient de rejeter à la mer, un nouvel iceberg géant.

De plus de 300 km2, soit à peu près la taille de l'île de Malte. Un iceberg géant qui s'est rapidement disloqué en de nombreux fragments. Le plus important ayant reçu le nom de B-49.

Ci-dessus, voilà ce qui s'est produit en 2019. La grande faille que l'on aperçoit délimite la fracture survenue en ce début d'année.

Si les chercheurs s'y attendaient, c'est d'abord parce que depuis 25 à 30 ans, le glacier de l'île du Pin connaît des épisodes réguliers de vêlage, comprenez de production d'icebergs au niveau du front glaciaire.

Mais aussi que les satellites Sentinel avaient montré, l'année dernière, la formation de deux grandes fissures dans le glacier. Depuis février 2019, ils suivaient leur évolution. Et celle-ci s'est révélée particulièrement rapide.

76117f4b93 50160267 pine island glacier fissureLe glacier de l’île du Pin, Pine Island Glacier, a formé des glaciers en 1992, 1995, 2001, 2007, 2013, 2015, 2017 – en image ici –, 2018 et désormais, 2020. © Earth Observatory, Nasa

Nathalie MAYER - © Futura Sciences

Lire aussi :

L'autre nouvelle menace pour l'Antarctique

Antarctique : une cavité géante se creuse dans un glacier

L'Antarctique fond plus vite que jamais

Comme il y a 125.000 ans, la calotte polaire Ouest-Antarctique pourrait s'effondrer

Un inquiétant iceberg géant erre en Antarctique

Ajouter un commentaire