L'Océan à la bouche

15 février

  • Des filets de pêche biodégradables pour lutter contre la pollution plastique

    Le projet Indigo, qui vise à créer des engins de pêches biodégradables (filets, casiers, etc.), en vue de réduire les déchets marins et leurs conséquences "dévastatrices" pour l'environnement, a été lancé mercredi à l'Université de Bretagne Sud.
  • Inattendu : les grands courants océaniques vont de plus en plus vite

    Alors que les scientifiques tablaient sur un ralentissement des grands courants océaniques, une étude vient de démontrer le contraire : leur vitesse irait croissant depuis 1990. Un phénomène qui pourrait être lié au dérèglement climatique.
  • La fonte de l’Arctique affecte les courants océaniques

    En Arctique, le réchauffement climatique apparaît deux fois plus rapide que la moyenne mondiale. Et en 2019, l'extension minimale des glaces de mer a été inférieure de 33 % à la moyenne de 1981-2010. Selon des chercheurs, cette situation anormale pourrait affecter les courants océaniques et plus encore.
  • Des requins «dansent» sur la plage

    Un groupe de requins nourrices fauves (Nebrius ferrugineus) a été filmé «dansant» sur le sable en Australie. Ils ne sont ni échoués, ni en détresse, ces prédateurs se lancent sur la plage pour se nourrir de mollusques pendant la marée basse.
  • Manger des oursins pour sauver la planète ?

    Avec le réchauffement climatique, les oursins se sont multipliés dans certaines régions du monde et menacent l’écosystème marin. Des scientifiques et des industriels tentent de proposer des solutions.
  • Poisson local en circuit court: une carte interactive des points de vente directe

    L'association Pleine Mer a dévoilé ce lundi une carte interactive pour encourager la vente directe de poisson frais. Près de 200 AMAP, étals et marchés sont déjà répertoriés. Une première en France.
  • Le grand requin blanc vit en Méditerranée depuis 3,2 millions d'années

    Alors que de précédentes études faisaient remonter la présence du grand blanc en Méditerranée à 450.000 ans, son ADN révèle une toute autre histoire : cela fait en réalité 3,2 millions d'années que ce requin a franchi les portes du détroit de Gibraltar.
  • Pourquoi de grands requins blancs se rassemblent dans l’Atlantique ?

    Un groupe exceptionnellement important de grands requins blancs a été repéré au large de la côte sud-est des États-Unis. Les océanographes ne s’expliquent pas leur présence dans ce secteur.
  • Dauphins échoués: vers une énième année d'hécatombe ?

    Depuis le début de l’année, 300 dauphins se sont échoués dans le golfe de Gascogne. C’est plus que l’an passé à la même date. 2019 avait pourtant été une année record, avec plus de 11 300 cétacés tués, soit deux fois plus qu'en 2016. Si la courbe se maintient, 2020 sera une nouvelle année noire.