Une baleine à bosse allaite son petit

Une équipe de biologistes à récemment capturé les images rares d’une baleine à bosse en train d’allaiter son petit dans les eaux hawaïennes.

Baleine et son baleineau© capture d'écran/Marine Mammal Research Program (MMRP)

Tous les jeunes mammifères sont allaités dès leur naissance. Si la période de sevrage et la composition du lait dépendent de l’espèce et de la vitesse de croissance des petits, outre l’apport énergétique, ces collations ont pour fonction de réguler le système immunitaire des concernés et d’aider au développement du reste de leur corps. Dans le monde terrestre, ces interactions mère/enfant sont bien documentées, mais beaucoup moins en milieu marin, ce dernier étant moins accessible.

Dans le cadre d’une récente étude, des chercheurs du Programme de recherche sur les mammifères marins de Mānoa (MMRP), de l’Université d’Hawaï, se sont concentrés sur les baleines à bosse. Cet effort visait à étudier les interactions entre les mères et leurs petits à Maui, un lieu de reproduction fréquenté par ces mammifères qui migrent par milliers depuis l’Alaska entre les mois de novembre et mars.

Pour observer ces rapports, les chercheurs ont placé sur le dos des baleineaux de petites étiquettes électroniques – fixées avec des ventouses – équipées de caméras, d’enregistreurs acoustiques, de capteurs de pression et d’accéléromètres. Ces balises, une fois épuisées, finissent par tomber toutes seules. Un suivi par satellite permet ensuite aux chercheurs de les localiser pour les sortir de l’eau.

Manoa mmrp nursing 4 630x353 1

Des chercheurs marquent une baleine à bosse au large de Maui. © Université d’Hawaï

Un processus délicat rarement filmé

Les opérations de suivi se sont faites dans les eaux de Maui, à Hawaï, pendant 10 jours. Elles ont impliqué sept baleineaux “marqués” pendant des périodes comprises entre 5 et 20 heures. La vidéo ci-dessous nous montre l’une de ces interactions : l’allaitement (à 2:37). Une opération compliquée qui nécessite que la baleine et son petit, placé sous le ventre, coordonnent soigneusement leurs mouvements.

«Nous pouvons réellement voir ce que ces animaux voient, rencontrent et vivent par eux-mêmes, se réjouit dans un communiqué Lars Bejder, directeur du MMRP. Ces images rares nous permettent de quantifier ces épisodes d’allaitement si importants».

Ces travaux, par ailleurs, s’inscrivent dans un projet plus vaste mené par le MMRP et d’autres organisations scientifiques, qui cherche à comprendre le nombre décroissant d’observations de baleines à bosse à Hawaï.

Les cétacés, pourtant retirés de la liste des espèces en voie de disparition en 2016, se font en effet beaucoup plus discrets dans la région depuis quelques années. Bien que des variations annuelles puissent être attendues, les chercheurs signalent tout de même une baisse du nombre de couples mère-petit de plus de 50% entre 2014 et 2017. On ignore encore ce qui pourrait expliquer la tendance, d’où l’intérêt de cette étude.

Brice LOUVET - © SciencePost

Lire aussi :

Les baleines migrent (aussi) chaque année pour...muer !

La mise bas d’une baleine à bosse partiellement filmée pour la 1ère fois (vidéo)

Des baleines adaptent leur communication pour protéger leurs bébés

La bluffante technique de chasse des baleines à bosse (vidéo)

Trois choses à savoir sur les baleines à bosse

Ajouter un commentaire