L'Océan à la bouche

4 août

  • Huit mesures pour briser la "vague de plastique"

    Chaque année, plus de dix millions de tonnes de plastique sont déversées dans les océans. Si rien ne change, ce nombre pourrait presque tripler d’ici 2040. Une équipe de chercheurs a mis au point un modèle analytique basé sur huit mesures drastiques mais atteignables pour briser cette “vague de plastique”.
  • 260 bateaux de pêche chinois près des Galapagos…

    L'Equateur a manifesté son "malaise" à la Chine concernant la présence d'une flotte de pêche autour des îles Galapagos et demandé aux plus de 260 embarcations concernées de se tenir à distance de la réserve marine de l'archipel.
  • Des coraux du Pacifique semblent résister au changement climatique

    Sur l’ensemble du globe, les récifs coralliens souffrent du réchauffement climatique et blanchissent faute de pouvoir produire les pigments nécessaires à leur coloration. Mais dans le Pacifique, certains semblent résister aux changements de température et au stress environnemental.
  • Des poissons contaminés au mercure près de la Guyane

    Une étude menée par le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et trois centres de recherche brésiliens révèle que la concentration de mercure est «supérieure à la limite de la sécurité alimentaire chez 77,6 % des poissons carnivores» de l’État brésilien de l’Amapa, frontalier avec la Guyane française.
  • Le grand requin blanc: un prédateur qui n’a pas livré tous ses secrets

    Une attaque de grand requin blanc dans le Maine aux États-Unis a coûté la vie à une sexagénaire. Ce genre d’incident est rarissime et la présence de grands requins blancs dans cette région étonne. Mais connaissons-nous réellement le grand requin blanc ?
  • Niveau des mers: inondation globale des zones côtières d’ici 2100

    Les incendies et la montée des températures ne sont pas les seules conséquences du réchauffement climatique, la montée du niveau des mers et les inondations subséquentes en font également partie.
  • Le crabe bleu, bête noire des pêcheurs albanais

    Il a de belles pinces azur mais c’est la bête noire des pêcheurs albanais : à la faveur du changement climatique et du trafic maritime, le crabe bleu prolifère dans les eaux du petit pays des Balkans, anéantissant poissons et filets.
  • Des scientifiques identifient la larve d’un des plus gros poissons au monde

    En Australie, des scientifiques sont parvenus à identifier pour la première fois une larve appartenant à une espèce marine appelée Mola alexandrini.