Des colonies de manchots découvertes en Antarctique

Alors que le réchauffement climatique menace la survie des manchots empereurs, des chercheurs annoncent avoir découvert, sur des images satellites de l'Antarctique, onze colonies jusqu'ici inconnues. Des colonies qui ne comptent toutefois qu'un nombre limité d'individus et qui apparaissent particulièrement fragiles.

Decouverte d une colonie de manchotsDes images satellite viennent de révéler l’existence de onze colonies de manchots empereurs jusqu’ici inconnues. © Fredy THÜRIG / Adobe Stock

Pour étudier l'Antarctique, les chercheurs du British Antartic Survey (BAS - Royaume-Uni) comptent notamment sur des observations satellites. Il y a un peu plus d'un an, ils constataient ainsi que la deuxième plus importante colonie de manchots empereurs au monde avait atteint un niveau proche de l'extinction.

Aujourd'hui, meilleure nouvelle, ils rapportent avoir identifié onze colonies jusqu'ici inconnues grâce aux images de la mission Copernicus Sentinel-2.

Rappelons que les manchots empereurs se trouvent dans des zones très difficiles à étudier, éloignées et où les températures flirtent avec les -50 °C. Les satellites permettent aux chercheurs de remonter jusqu'à eux par le biais des taches laissées par leur guano.

2020 08 27 14h56 12Sur cette image de la mission Copernicus Sentinel-2, les taches de guano sur la glace trahissent la présence d’une colonie de manchots empereurs. © British Antartic Survey, Copernicus Sentinel-2

Deux bémols à la bonne nouvelle

«C'est une bonne nouvelle. Mais ces colonies sont modestes. Elles ne permettent pas de faire monter le nombre total de manchots de plus de 5 à 10 %», prévient Peter Fretwell, géographe, dans un communiqué du BAS. Ce qui porterait l'ensemble de la population à un peu plus d'un demi-million d'individus.

L'autre bémol, c'est que ces colonies ont été localisées en limite de l'aire de reproduction des manchots empereurs. Dans des régions où les glaces de mer sont menacées par le réchauffement climatique.

Le fait de trouver des colonies de manchots empereurs à quelque 180 kilomètres des côtes, sur des glaces formées en eaux peu profondes, autour d'icebergs, constitue par ailleurs une surprise pour les chercheurs.

Une nouvelle preuve que cette espèce reste encore mal connue.

Nathalie MAYER - © Futura Sciences

Lire aussi :

Les manchots empereur (Reportage)

Le manchot Empereur (Aptenodytes forsteri), oiseau endémique de l'Antarctique, est le plus grand et le plus lourd de tous les manchots. Le mâle et la femelle ont un plumage similaire et sont de même taille, atteignant jusqu'à 122 cm de hauteur pour une masse qui varie entre 20 et 40 kg… Voir le reportage…

Découverte d’une nouvelle colonie de manchots de Magellan

Des biologistes de la Wildlife Conservation Society ont révélé avoir découvert une nouvelle colonie de manchots de Magellan en Patagonie argentine. Une espèce aujourd'hui quasi-menacée selon le classement de l'UICN. Lire la suite…

Vers une disparition des manchots Empereur ?

Le manchot Empereur (Aptenodyptes forsteri) est on ne peut plus menacé par la fonte de l'Antarctique. Dans une nouvelle étude, près d'une vingtaine de chercheurs internationaux s'alarment de son sort. Lire la suite…

Manchot royal: "déclin massif" de la plus grande colonie au monde

La colonie de manchots royaux située sur l'île aux Cochons dans l'archipel subantarctique de Crozet, considérée comme la plus grande au monde, a fondu de près de 90% en 35 ans, estiment des chercheurs, s'appuyant sur des images prises par satellites. Lire la suite…

Ajouter un commentaire