Vers une disparition des manchots Empereur ?

Le manchot Empereur (Aptenodyptes forsteri) est on ne peut plus menacé par la fonte de l'Antarctique. Dans une nouvelle étude, près d'une vingtaine de chercheurs internationaux s'alarment de son sort.

Cover r4x3w1000 57e16e278fc13 comment les manchots empereurs resistent ils au froid

© SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

L'empereur a du souci à se faire. Estimée à quelque 250 000 couples reproducteurs, la population de manchots Aptenodyptes forsteri pourrait être divisée par deux d'ici à quelques décennies si rien n'est fait pour limiter la hausse des températures. C'est le sombre constat établi par une vingtaine de chercheurs dans une étude parue début octobre dans la revue Biological conservation.

Rendu célèbre par La Marche de l'empereur (film de Luc Jacquet paru en 2005) et les aventures de Biboundé (Ecole des loisirs), ce majestueux oiseau endémique de l'Antarctique est menacé par la disparition rapide de son habitat : la banquise. Cette surface plane, idéale pour pondre et élever ses petits, fond plus vite que jamais, parole des experts du Giec dans leur dernier rapport consacré aux glaces et à l'océan.

40fd3914 64b1 4dbd 85ca 390ef238321e jpegLes colonies connues de manchots empereurs. © "The emperor penguin - Vulnerable to projected rates of warming and sea ice loss", Biological conservation.

"Les empereurs sont des champions de la survie, mais notre préoccupation est de savoir combien de temps leur résilience se poursuivra dans le futur", a déclaré à BBC News Michelle LaRue, co-autrice de l'étude et chercheuse à l'Université de Canterbury, en Nouvelle-Zélande.

Classé "quasi-menacé" sur la liste rouge de l'Union internationale de conservation de la nature, les scientifiques suggèrent de le basculer dans la catégorie "vulnérable". Et incitent la communauté internationale à limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre.

Léia SANTACROCE © GEO

Ajouter un commentaire