L'Océan à la bouche

16 mars

  • ONU: accord sur une réduction "significative" des plastiques

    La communauté internationale s'est engagée vendredi à "réduire significativement" les plastiques à usage unique d'ici à 2030, une promesse que les défenseurs de l'environnement jugent toutefois insuffisante pour résoudre le problème de la pollution dans le monde.
  • Ballons : les déchets les plus mortels pour les animaux marins

    Selon une étude australienne, l'ingestion d'un seul débris augmenterait la mortalité des oiseaux marins de 20%. Mais certains déchets seraient plus dangereux que d'autres. Les ballons représenteraient ainsi la plus grande menace pour les espèces.
  • La mémoire d'éléphant des baleines bleues

    Chaque jour, les rorquals bleus doivent engouffrer jusqu’à 4 tonnes de krill pour être rassasiés. Avec un si grand appétit, pas étonnant que l’alimentation soit un facteur déterminant dans leur migration. Mais comment font-ils pour choisir une aire d’alimentation estivale qui fournira des proies en abondance ?
  • La mystérieuse espèce d’orque

    Des scientifiques ont capturé des images de la légendaire orque de «Type D». Un type d’orque rare, dont nous avons peu entendu parler et que nous avons encore moins eu la possibilité d’observer et d’étudier, vient d’être aperçue à l’état sauvage dans les eaux glacées du cap Horn, à la pointe sud du Chili.
  • Réchauffement : des changements dans la biodiversité marine

    Une nouvelle modélisation du CNRS simule à l'échelle du globe les modifications de biodiversité dans les océans. On peut ainsi mieux estimer les impacts du changement climatique sur les espèces marines.
  • Les baleines à bosse s'échouent à un rythme alarmant

    Depuis janvier 2016, les scientifiques ont constaté le décès de 88 baleines à bosse le long de la côte est des États-Unis, soit plus de deux fois le chiffre des trois années précédentes.