Une île de plastique repérée au large de la Corse

Des tonnes de déchets, portés par les courants, forment une île de plusieurs dizaines de kilomètres entre la Corse et l’île d’Elbe, en Méditerranée. Un phénomène qui reviendrait régulièrement aux mêmes endroits.

5583f6ee8a8abc45581299924219a32d une ile de plastiques reperee au large de la corseUne bouteille de plastique près de l'île de Port-Cros, l'une des trois îles d'Hyères. © Boris HORVAT / AFP

Des tonnes de déchets plastiques, portés par les courants, qui dérivent ensemble jusqu’à former une île de plusieurs dizaines de kilomètres. L’image a de quoi surprendre et surtout inquiéter. C’est pourtant bien ce qu’il se passe actuellement en Méditerranée, entre la Corse et l’île d’Elbe.

Une mer de plastique qui aurait déjà fait son apparition par le passé au même endroit. François Galgani, responsable de l’Ifremer à Bastia, confirme : «C’est une situation chronique en raison de la disposition des courants. Les courants en Méditerranée nord occidentale sont organisés de telle manière que l’eau remonte le long de la côte italienne et lorsqu’elle arrive sur le socle de l’île d’Elbe, elle va s’engouffrer dans le canal de Corse», a-t-il indiqué, interrogé par la radio locale France bleu Haute-Corse.

Un phénomène non permanent

L’île de plastique ne serait pas «un phénomène permanent en Méditerranée, reprend François Galgani. Lorsqu’on parle des îles de plastique dans le Pacifique ou dans l’Atlantique, ce sont des courants permanents et donc il y a des accumulations toujours aux mêmes endroits. En Méditerranée, c’est de l’ordre de quelques jours, quelques semaines ou deux à trois mois mais jamais permanentes. C’est difficile de maîtriser ce qu’il se passe.»

© Ouest France

Ajouter un commentaire