Des dizaines de phoques morts s’échouent en Alaska

Des chiffres de mortalité «anormalement élevés». Au moins 60 phoques ont été retrouvés morts, ces derniers temps, sur les côtes de l’Alaska, aux États-Unis. Et les autorités ne savent pas ce qui explique le phénomène.

2019 06 16 19h22 05 2Plusieurs espèces de phoques sont concernées, dont le phoque barbu. © NOAA

«Je ne pouvais pas croire qu’il y avait autant de morts.» Vendredi 7 juin, dans l’après-midi, Harold Okitkun longe la côte ouest de l’Alaska, aux États-Unis, sur son bateau, quand il repère plusieurs carcasses de phoques échouées sur la grève.

L’homme compte dix-huit phoques morts, répartis sur quelque 17 kilomètres de côtes, raconte-t-il au micro du quotidien local Anchorage Daily News. Il n’est pas le seul à avoir vu des phoques morts sur des plages de l’État.

Selon l’Administration nationale océanique et atmosphérique des États-Unis (NOAA), au moins soixante de ces animaux marins ont été retrouvés morts, récemment, le long des côtes de l’État. Plusieurs espèces de phoques sont concernées.

2019 06 16 19h27 34

© Ouest France

«Nous ne savons pas ce qu’il se passe»

Ces chiffres sont «anormalement élevés», dit l’administration américaine dans un communiqué publié ce mercredi sur son site internet. Et «pour le moment, nous ne savons pas ce qu’il se passe», lance Julie Speegle, une porte-parole de la NOAA, toujours à l’Anchorage Daily News.

Un précédent entre 2011 et 2016

L’administration a lancé une enquête afin de déterminer les causes de ces décès de phoques. Toujours selon Julie Speegle, certains observateurs ont relevé que les phoques étaient, en général, «anormalement maigres» cette année.

Ils se demandaient si les phoques trouvaient assez de nourriture.

Image 1024 1024 11424727Autre espèce concernée : le phoque annelé. © NOAA

Ce n’est pas la première fois que les phoques de l’Alaska sont touchés par un tel phénomène. Entre 2011 et 2016, les phoques de l’État avaient déjà été touchés par «un épisode de mortalité inhabituel», selon le mot de la NOAA, rappelle l’Anchorage Daily News.

Les animaux étaient touchés par une «maladie mystérieuse», indiquait l’Agence France-Presse (AFP) en 2011.

Pendant ces cinq ans, 657 phoques avaient été touchés et 233 retrouvés morts, selon le décompte de la NOAA. Ils présentaient les symptômes d’une «mue anormale», précise l’Anchorage Daily News.

Mais les autorités n’avaient pas déterminé la cause exacte du phénomène, indique l’agence de presse Associated Press.

© Ouest France

Lire aussi :

Climat: phoques et baleines changent leurs habitudes alimentaires

Hécatombe de dauphins et de phoques sur les côtes américaines

Ajouter un commentaire