Un nouveau requin préhistorique découvert aux États-Unis

Le poisson découvert récemment par des chercheurs américains a été renommé «Galagadon» en référence au célèbre jeu d’arcade des années 1980 «Galaga», en raison de la forme de ses petites dents.

7108914 bfg4nqdacdwogdplavmzr6iaIllustration du requin préhistorique Galagadon norsquistae. © Velizar Simeonovski/Field Museum/Handout via REUTERS

Des dents d’un millimètre de diamètre et un nom emprunté à un jeu d’arcade des années 1980. Une nouvelle espèce de petit requin préhistorique, vieille de plus de 67 millions d’années, a été découverte par des chercheurs de l’université d’État de Caroline du Nord, lundi 21 janvier.

Comme ils le racontent dans le Journal of Paleontology, tout a commencé il y a une vingtaine d’années, dans le Dakota du Sud, aux États-Unis. Des paléontologues de l’université d’État de Caroline du Nord y ont découvert Sue, le fossile le plus complet jamais retrouvé d’un Tyrannosaurus rex.

À la préhistoire, la région américaine «était recouverte de forêts, de marécages et de rivières sinueuses», explique Terry Gates, coauteur de l’étude. Au moment de cette découverte, des sédiments ont été récupérés. Et ce sont dans ces sédiments que les paléontologues ont récemment trouvé les dents d’un requin préhistorique.

Le même monde que les «Tyrannosaurus rex»

«Ce requin vivait à la même époque que Sue la T. rex, il faisait partie du même monde, a précisé Pete Makovicky, conservateur au Field Museum et également auteur de l’étude. La majeure partie de son corps n’a pas été préservée, car les squelettes des requins sont en cartilage, mais nous avons pu retrouver ses minuscules dents fossilisées.»

6c3418e qxq3ahhzyafxkeawokdqsyq4

Les dents du requin préhistorique mesurent un millimètre de diamètre. Terry Gates/Field Museum/Handout via REUTERS

Le requin a été nommé par les chercheurs «Galagadon norsquistae» en référence au jeu vidéo Galaga, car ses dents ressemblent à s’y méprendre aux vaisseaux spatiaux du jeu. Mais également en hommage à une bénévole, Karen Nordquist, qui a contribué à ces recherches.

© Le Monde - https://www.lemonde.fr/sciences/article/2019/01/22/galagadon-un-nouveau-requin-prehistorique-decouvert-aux-etats-unis_5412945_1650684.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0IgTukXuC_UlgMNciSolIIR78T640v7xWcHlMoXHTkwEVILl8JmkP_9I8#Echobox=1548175986

Lire aussi :

La disparition du mégalodon, le plus grand requin ayant vécu sur Terre, enfin révélée ?

Découverte d'un requin préhistorique apparenté au mégalodon

Une étrange nouvelle espèce de requin fantôme découverte

Au Crétacé, les requins chassaient des ptéranodons

Découverte : une espèce de requin vieille de 250 millions d’années

Ajouter un commentaire