L'Océan à la bouche

25 janvier

  • Le retour de Migaloo la baleine blanche

    La baleine blanche la plus célèbre d'Australie a de nouveau été aperçue au large des côtes du pays. Baptisé Migaloo, le mammifère marin est devenu un véritable symbole pour la cause environnementale des cétacés dans le monde entier.
  • En Guadeloupe, les sargasses reviennent

    En Guadeloupe, les sargasses, ces algues brunes nauséabondes, arrivent à nouveau massivement : "le volume est proche de celui que nous avions en mars 2018", a indiqué mercredi le préfet Philippe Gustin.
  • Le corail qui résiste au réchauffement climatique

    À Eilat, dans le sud d'Israël, des chercheurs du monde entier viennent étudier le corail du golfe d'Aqaba. Sa particularité : sa résistance remarquable au réchauffement climatique.
  • Méduses: une gélification mondiale des océans ?

    Les côtes australiennes ont été prises d’assaut par des méduses au début de ce mois de janvier, ravivant les craintes de prolifération de ces animaux dans les océans.
  • Trois nouveau-nés baleines noires

    Depuis que les baleines noires de l’Atlantique Nord ont quitté les eaux froides du golfe du Saint-Laurent pour se rendre dans leur aire hivernale, trois veaux ont été observés en Floride le 28 décembre 2018 et les 13 et 18 janvier 2019 et sont les premiers de la saison de mise bas.
  • Un nouveau requin préhistorique découvert aux États-Unis

    Le poisson découvert récemment par des chercheurs américains a été renommé «Galagadon» en référence au célèbre jeu d’arcade des années 1980 «Galaga», en raison de la forme de ses petites dents.
  • Les grandes nacres de Méditerranée à l'agonie

    La grande nacre de Méditerranée finira-t-elle au musée ? Victime d'un parasite identifié en 2016 au large de l'Espagne dont l'expansion fulgurante est favorisée par le réchauffement climatique, ce coquillage, le plus grand au monde après le bénitier tropical, se meurt.