Énorme requin blanc au large d'Hawaï : superbe et polémique

Un gigantesque requin blanc, parmi les plus grands jamais signalés, a été aperçu au large des côtes d'Hawaï par une équipe de plongeurs, qui se sont payés le luxe de nager aux côtés de ce redoutable prédateur.

3d3df38125b9f1cf25cadb33bd81d45103167ea0La plongeuse Ocean Ramsey nage à côté d'une femelle grand requin blanc au large de l'île d'Oahu, à Hawaï, le 15 janvier 2019. © http://OneOceanDiving.Com/AFP / @oceanramsey / AFP

La femelle de quelque six mètres de long (qui porte des marques similaires à "Deep Blue", l'un des plus grands requins blancs recensés) est apparue sans prévenir mardi, pour se joindre à d'autres squales en train de se repaître d'une carcasse de cachalot flottant près de l'île d'Oahu.

"On a vu quelques (requins tigres) et elle est arrivée, et tous les autres requins se sont éparpillés. C'est alors qu'elle a commencé à se frotter contre le bateau", a raconté Ocean Ramsey, l'une des plongeuses, au journal Honolulu Star Adviser.

"C'était juste un beau gros et gentil colosse qui voulait utiliser notre bateau pour se gratter", explique Mme Ramsey, plongeuse professionnelle et spécialiste des requins, pour la protection desquels elle milite.

Elle a nagé avec la femelle "une bonne partie de la journée" et pris des clichés saisissants de la rencontre.

Selon la plongeuse, le requin, qui doit être âgé d'au moins 50 ans et peser environ 2,5 tonnes, était "étonnamment large" et peut-être en gestation.

Il est assez rare de rencontrer des grands requins blancs (Carcharodon carcharias) à Hawaï, où les eaux sont trop chaudes à leur goût.

© AFP / 2019

© http://OneOceanDiving.Com

Un comportement «irresponsable»

Les images sont impressionnantes, mais à quel prix ? Très vite, des scientifiques ayant vu circuler les nombreuses photos et selfies avec le requin se sont indigné des pratiques des plongeurs.

«Affirmer sur les réseaux sociaux qu’on peut, sans danger, nager avec ces animaux est irresponsable», a estimé auprès du Washington Post Michael Domeier, directeur du Marine Conservation Science Institute, en Californie.

«Plus de 99 % des requins ne sont pas dangereux, a-t-il ajouté. Mais il s’avère que cette espèce-ci est très dangereuse. Si vous voulez expliquer que les requins ne sont pas dangereux, prenez des photos d’autres espèces, pas celle-ci.»

Pour lui, Ocean Ramsey n’a pas été mise en danger uniquement parce que le requin venait de se nourrir et «n’avait plus très faim». M. Domeier a, par ailleurs, souligné que le fait de toucher un requin remettait en question l’éthique de la plongeuse :

«Presque partout dans le monde, si vous allez plonger avec des requins avec un bon opérateur, la toute première chose qu’ils vous diront, c’est : “Ne touchez pas les requins.” Au-delà du risque d’être mordu, trop de contact humain peut perturber le requin, cela aura non seulement un impact négatif sur l’animal, mais ruinera également l’expérience pour tout le monde.»

Sur Twitter, le biologiste marin David Shiffmann de l’université canadienne Simon Fraser a, pour sa part, qualifié la plongeuse d’«harceleuse en série d’animaux sauvages» :

2019 01 19 19h22 20«Cette photo que vous partagez tous n’est autre que de la perturbation intentionnelle d’animaux sauvages de la part d’une perturbatrice en série. Il n’y a absolument aucune raison pour que cette personne s’empare d’un animal nageant librement et tente de monter dessus. Cette photo ne montre en aucun cas que les requins ne sont pas dangereux, elle montre que certaines personnes prennent de mauvaises décisions.»

Largement critiquée par la communauté scientifique, Mme Ramsey s’est justifiée jeudi dans un nouveau message sur Instagram. Elle explique travailler quotidiennement auprès des requins depuis plus de quinze ans.

Ocean ramsey 2«Avertissement : Je décourage fortement les gens de sauter délibérément dans l’eau avec de grands requins blancs ou des requins-tigres ou n’importe quel grand requin comme un requin-taureau ou un requin des Galapagos. Même les plus petits requins sont des prédateurs méritant le respect, mais ils ne sont pas les monstres sans cerveau qui sont décrits dans les médias.»

© Le Monde - https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/01/18/des-plongeurs-nagent-avec-un-requin-blanc-de-six-metres-de-long-au-large-d-hawai_5411000_3244.html

Ajouter un commentaire