L'Océan à la bouche

14 janvier

  • Les océans se réchauffent bien plus vite que prévu

    Selon une nouvelle étude, les océans se réchaufferaient 40% plus rapidement qu’une étude des Nations Unies l’avait prédit il y a cinq ans. Si les océans sauvent pour l’instant la planète, en revanche, les conséquences sont catastrophiques à leur échelle.​
  • L’océan Pacifique se refroidirait en profondeur

    Alors que la plupart des eaux de la planète se réchauffent, les profondeurs de l’océan Pacifique connaîtraient un refroidissement. Conséquence du Petit Âge Glaciaire, le phénomène aiderait à limiter le réchauffement climatique. Mais jusqu’à quand ?
  • Quand le CO2 nuit aux fonds marins

    Le dioxyde de carbone (CO2) émis par les activités industrielles ne s'accumule pas seulement dans l'atmosphère, mais aussi dans les océans. Ces derniers deviennent plus acides, ce qui suscite la dissolution de la carapace des crustacés et de certains sédiments.
  • L’inquiétant mystère de milliers de manchots de Magellan

    Une équipe de scientifiques a enquêté pour élucider un inquiétant mystère : chaque année, des milliers de manchots de Magellan, principalement des femelles, s'échouent sur les côtes sud-américaines pour une raison jusqu'ici inconnue.
  • Patagonie: laboratoire naturel pour étudier le changement climatique

    À l'extrême sud de la Patagonie chilienne, dans un endroit parmi les plus inhospitaliers de la planète, des scientifiques analysent les eaux, le plancton et les cétacés pour tenter d'anticiper les conséquences du réchauffement climatique dans les autres mers du globe.
  • L'Antarctique fond plus vite que jamais

    La fonte annuelle des glaces en Antarctique est plus rapide que jamais, environ six fois plus qu'il y a quarante ans, ce qui entraîne une hausse de plus en plus importante du niveau des océans, préviennent des scientifiques.