La Réunion: Un baleineau échoué secouru… mais pas encore sauvé

Les pompiers sont intervenus vers 6h lundi 29 octobre pour porter secours à un baleineau coincé sous un viaduc de Grande-Chaloupe (La Réunion).

Baleine juvenile coincee 907788© Réunion la 1ÈRE

Pour dégager l’animal de dix tonnes qui ne parvenait pas à retourner seul à la mer, les pompiers ont utilisé une grue. La région a demandé aux sociétés en charge de la réalisation de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) de construire une voie d’accès afin de permettre à l’engin de venir au plus près du baleineau.

Plusieurs heures d’efforts

Des plongeurs et des spécialistes de l’association Globice, une association protégeant les mammifères marins qui s’approchent de La Réunion, étaient sur place afin de s’assurer que la baleine soit remise à l’eau sans être blessée.

Les opérations supervisées par le président de la Région ont duré plusieurs heures. Vers 14 h, l’animal a pu regagner le large après avoir été soulevé par la grue. Les sauveteurs ne savaient pas si la mère du baleineau était non loin.

La baleine juvénile secourue s'est de nouveau échouée

Elle avait regagné le large, en début d'après-midi, après avoir été secourue et libérée près de l'échangeur de la Grande Chaloupe. Malheureusement, la baleine juvénile est revenue s'échouer au Nord de la Pointe du Gouffre en fin de journée.

On la croyait sauvée, malgré sa blessure apparente et ses difficultés à se remobiliser. Pourtant, la baleine juvénile, coincée près des tétrapodes sous le viaduc du chantier de la NRL, avait tant bien que mal rejoint le large après avoir été dégagée par une grue, au terme d'une mobilisation impressionnante. Un sauvetage qui a duré plus de 6H et suivi par des centaines de personnes sur place et en direct sur les réseaux sociaux.

Escorté par les bateaux de l'association Globice et de la gendarmerie, le cétacé a cependant montré des signes de faiblesse et des difficultés à nager, longeant lentement la route du littoral.... avant de revenir s'échouer au nord de la Pointe du Gouffre, à la Possession, en fin d'après-midi.

Une opération de sauvetage devrait de nouveau être dirigée demain matin. Mais la zone difficile d'accès ne va pas faciliter la tâche des sauveteurs qui n'auraient pour seule option qu'une intervention par la mer.

Annabelle Boyer - © franceinfo – Réunion la 1ére

Ajouter un commentaire