Un béluga aperçu dans la Tamise !

Un béluga, cétacé habituellement observé dans l'océan Arctique, évolue dans les eaux dans la Tamise, où il "nage avec vigueur" et se "nourrit normalement", a indiqué mercredi la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA).

3a37305756ccaead4264445aad625cbc video un beluga apercu dans la tamise dans le sud est de l angleterre 2

© Daniel LEAL-OLIVAS / AFP

L'animal a été repéré à proximité de Gravesend, dans le Kent (sud-est de l'Angleterre). Il fait l'objet d'une surveillance de la Société pour la préservation des baleines et des dauphins (WDC), une ONG britannique qui milite pour leur protection, et craint qu'il ne vienne s'échouer sur les rivages du fleuve.

"Pour le moment, il n'y a aucune préoccupation majeure pour le bien-être de l'animal", a toutefois déclaré la RSPCA, soulignant dans un communiqué que le cétacé semblait "capable de se déplacer rapidement dans l'eau et de plonger".

"À la suite de notre demande aux garde-côtes londoniens, nous sommes heureux de constater que les bateaux du coin se sont éloignés (de l'animal). Les cétacés ont une ouïe sensible et sont très facilement stressés".

Les bélugas, qui peuvent atteindre une taille de 6 mètres, évoluent généralement dans les eaux glacées autour du Groenland et au nord de la Norvège et de la Russie. Espèce sociable, ils se déplacent en banc, rendant la découverte d'un individu isolé loin de son habitat naturel "préoccupante", selon Rob Lott, spécialiste des mammifères marins au sein de la WDC.

"Nous espérons que son instinct va lui permettre de quitter le fleuve et de repartir vers la mer du Nord, puis encore plus au nord", a-t-il expliqué sur la BBC.

"Plus il restera longtemps dans la Tamise, et plus l'inquiétude sera grande", a-t-il dit, le porte-parole de la WDC Danny Groves estimant de son côté que l'animal était "perdu" et avait "très probablement besoin d'aide".

L'organisation des plongeurs britanniques pour la sauvegarde des espèces marines (British Divers Marine Life Rescue) a annoncé qu'elle envoyait sur place l'un de ses membres pour évaluer la situation. Elle dispose de pontons qui peuvent être utilisés pour remettre à l'eau des animaux échoués.

Un porte-parole de l'organisation a souligné que l'apparition d'un tel animal dans la Tamise était un évènement "rare", et a appelé le public à l'observer seulement depuis la rive, sans essayer de s'en approcher en bateau.

En 2015, deux bélugas avaient déjà été observés au large du comté de Northumberland, au nord de l'Angleterre, tandis qu'un autre avait été aperçu près des côtes d'Irlande du Nord.

En 2006, une baleine était morte après avoir remonté la Tamise jusqu'à Londres, malgré les efforts déployés pour tenter de la sauver.

© AFP / 2018

2018 09 27 17h11 26

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau