Le trou bleu de la Grande Barrière de corail

Il y a bientôt un an, une équipe de plongeurs a visité un trou bleu situé au large de l’Australie. Bien que de nombreuses photos avaient été prises, un chercheur a récemment immortalisé en vidéo le contenu de ce trou qui n’est visible que de l’intérieur !

Trou bleu© Johnny GASKELL

À l’origine de la vidéo en question, le biologiste marin australien Johnny Gaskell. Il a participé au concours Australian Geographic Nature Photographer of the Year 2018 et a été récompensé dans la catégorie « espèces menacées » avec son cliché de la tortue Chelonia mydas (voir en fin d’article).

Ce chercheur est surtout à l’origine d’une expédition en fin d’année 2017 visant à explorer un trou bleu de 30 mètres de profondeur situé à proximité de la Grande Barrière de corail australienne, à 200 km de l’île Daydream (côte nord-est de l’Australie).

Pas moins d’une dizaine d’heures de bateau ont été nécessaires ! Il y a peu, une vidéo inédite a été publiée par le National Geographic.

Johnny Gaskell qualifie ce genre de trous bleus de « capsules temporelles », car des sédiments s’y sont accumulés depuis des millénaires, ce qui signifie la présence d’une abondante vie marine (tortues, poissons, etc.)

L’intéressé explique qu’à l’intérieur du trou, il n’y a pratiquement aucun courant et que les colonies de corail auraient pris des formes très particulières, justement dues à cette absence de courant et surtout, de vagues.

Rappelons que les trous bleus, dont le contraste entre le bleu foncé des profondeurs et le bleu turquoise est saisissant, se sont formés durant la dernière période de glaciation, lorsque le niveau des océans était moins élevé de 100 mètres qu’aujourd’hui.

Il s’agit d’un phénomène trouvant son origine dans l’altération chimique du calcaire – principalement par l’eau de pluie rendue acide par la végétation. Cette eau de pluie s’est ensuite infiltrée dans le sol, générant de grandes cavités souterraines dont le plafond s’est effondré avant que la mer ne les recouvre.

Voici le superbe cliché de Johnny Gaskell récompensé lors de l’Australian Geographic Nature Photographer of the Year 2018 :

Tortue cliche© Johnny GASKELL / Australian Geographic Nature Photographer of the Year 2018

Yohan Demeure - © SciencePost - https://sciencepost.fr/2018/09/le-trou-bleu-de-la-grande-barriere-de-corail-a-ete-immortalise-en-video-pour-la-premiere-fois/

Ajouter un commentaire