Bienvenue dans la plus grande réserve naturelle française

Ici, il n'y a pas d'habitants, pas d'arbres, pas de pistes d'atterrissage... mais c’est la plus grande réserve naturelle française, et elle joue un rôle fondamental.

Elle se trouve aux portes de l’Antarctique. Elle fait 670 000 kilomètres carrés. Elle est plus grande que la France hexagonale. C’est la plus grande réserve naturelle française. N'essayez pas de vous y rendre. Son seul moyen d'accès est le bateau. Aucune piste d’atterrissage n’existe. Aussi, la réserve naturelle n’abrite aucune population.

Située à 3000 km de l'île de la Réunion, la réserve naturelle des Terres australes françaises regroupe l'archipel des Crozet, l'archipel des Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam, et une vaste zone marine.

"Ce sont des paysages hyper-austères, il n'y a pas d'arbres, il n'y a que des mousses, des lichens... Mais, et c'est ça qui fait la richesse de ces îles, c'est qu'on a la plus forte concentration d'oiseaux au monde", explique-t-il. En effet, pas moins de 50 millions d’oiseaux viennent se reproduire chaque année sur ces îles qui composent la réserve naturelle. "Principalement des manchots, des albatros, des pétrels."

En proie au réchauffement climatique

Mais ici, le réchauffement climatique est déjà une réalité alarmante. En 10 ans, Cédric Marteau a pu constater des évolutions notables, à commencer par une baisse de 50 % de la pluviométrie sur les 30 dernières années.

"Alors, imaginez, vous avez vos plantes d’appartement, vous avez votre gazon l'été, que vous oubliez d'arroser, que vous n'arrosez qu'une fois sur deux, vous allez voir, très vite, que tout va crever."

S’ajoute à cela une augmentation de 1,3°C de la température. Cédric Marteau insiste : "Ce ne sont pas des projections, c'est ce qui se passe aujourd'hui." Le directeur de la réserve évoque d’ailleurs une publication récente de scientifiques "qui a montré que 90 % de la population de manchots royaux qui est basée sur l'archipel Crozet, a disparu." Ici, c'est la même chose.

Pourtant, pour Cédric Marteau, le rôle des réserves naturelles est fondamental. "L’objectif de la réserve naturelle des Terres australes, c'est évidemment de protéger au maximum ces îles pour permettre à cette biodiversité, à ces manchots, à ces phoques, à ces orques, à ces baleines de résister à ces perturbations climatiques."

© francetvinfo - https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/video-aucun-habitant-aucun-arbre-et-quasi-inaccessible-bienvenue-dans-la-plus-grande-reserve-naturelle-francaise_2947667.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau