Découverte: la plus grande pouponnière de pieuvres du monde

Une équipe de biologistes marins annonce avoir découvert, au large des côtes californiennes, une véritable pouponnière de pieuvres. À cet endroit, ils ont pu voir plus de 1.000 femelles couvant des œufs, à plus de 3.200 mètres de profondeur. Une vision rare, surtout pour un animal généralement si solitaire.

2018 11 17 17h15 40© Capture YouTube / EVNautilus

La région du mont Davidson, au large de la Californie, nous offrait déjà il y a quelques temps les images incroyablement rares d’un petit Octopus Dumbo, repéré par le robot sous-marin télécommandé du navire d’exploration Nautilus.

Nouvelle surprise aujourd’hui avec la découverte à plus de 3.200 mètres de profondeur, d’une gigantesque pouponnière de céphalopodes (Muusoctopus robustus). C’est la plus grande repérée en eaux profondes.

«Cela n’a jamais été découvert sur la côte ouest des États-Unis», a notamment déclaré Chad King, responsable de la mission. Quasiment tous les céphalopodes seraient des femelles en train de couver des œufs.

«Nous avons descendu le flanc est de cette petite colline et c’est à ce moment-là, boum, que nous avons commencé à voir des dizaines et des dizaines de pieuvres», poursuit le chercheur interrogé par le National Geographic.

Des mesures de températures devront le confirmer, mais il semblerait que de l’eau plus tiède semble s’écouler de l’intérieur du volcan (pourtant éteint), à l’endroit même où sont installées les pieuvres.

Si tel est le cas, ce lieu de nidification ne serait donc pas choisi au hasard, les températures plus chaudes favorisant probablement l’incubation des œufs.

Si rien ne suggère que de l’eau plus tiède émane de la montagne, alors il se pourrait simplement que ces pieuvres se retrouvent ici uniquement parce que cet affleurement rocheux «est un bon endroit pour s’installer».

Cette découverte intervient quelques mois seulement après celle d’une véritable “ville” de poulpes au fond de l’océan. Celle-ci est localisée dans la baie de Jervis, que vous retrouverez dans les eaux subtropicales au large du nord de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie.

Une quinzaine de poulpes regroupés vivaient en effet littéralement ensemble, preuve que ces invertébrés réputés solitaires peuvent se réunir pour vivre en société.

Brice LOUVET - © SciencePost - https://sciencepost.fr/2018/11/decouverte-de-la-plus-grande-pouponniere-de-pieuvres-du-monde/

Ajouter un commentaire