Birmanie: Combat pour sauver les tortues de mer

Pollution, pêche et destruction de leur habitat menacent les tortues de mer en Birmanie, comme ailleurs en Asie et dans le monde, une situation dénoncée par les organisations de protection de l'environnement.

6e762bcb6bacf92bc5a6ae63552c5ec4b4256e50Des gardes observent une tortue verte rejoindre la mer après voir pondu ses œufs sur une plage de l'île de Thameehla en Birmanie. © Ye Aung THU / AFP

Cinq des sept espèces de tortues de mer répertoriées à travers le monde sont endémiques dans les eaux de la Birmanie, baignée par la mer d'Andaman.

On trouve sur ses plages la tortue imbriquée, particulièrement menacée, mais aussi la tortue verte, la tortue luth, la tortue olivâtre et la tortue caouanne.

Leur nombre diminue drastiquement ces dernières années, s'inquiète Phone Maw, responsable d'un projet de conservation des tortues dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Il consacre ses journées à étudier les tortues sur l'île de Thameehla, dans le sud de la Birmanie, dans le delta du grand fleuve Ayeyarwaddy.

"Si on ne préserve pas les tortues correctement, elles vont toutes disparaître sous peu. Les changements de l'écosystème sont une grande menace", dit-il, après avoir relâché des bébés tortues dans les eaux de la mer Andaman.

C543f3b163c628a910d2faf675499119cba62fd4Des tortues vertes bébés se dirigent vers la mer après avoir été relâchées d'une zone protégée sur l'île de Thameehla en Birmanie. © Ye Aung THU / AFP

Il passe deux semaines sur trois à patrouiller sur les côtes de cette petite île où les tortues aiment venir pondre leurs œufs dans le sable.

Certaines, faisant plus d'un mètre de longueur, creusent un trou pour y enfouir une centaine d'œufs. Ceux-ci suscitent l'appétit des braconniers locaux, l'œuf de tortue étant un mets recherché.

"Les tortues peuplent nos océans depuis plus de 150 millions d’années. Elles ont côtoyé les dinosaures et surmonté toutes les crises climatologiques. Pourtant, aujourd’hui, six des sept espèces vivantes sont considérées comme menacées ou gravement menacées", s'alarme le Fonds mondial pour la nature (WWF) sur son site internet.

F5bb9520551bf8edbf33b8bea07f1a024ee5031bUne tortue verte creuse un trou pour ses œufs sur une plage de l'île de Thameehla en Birmanie. © Ye Aung THU / AFP

"La pollution, le braconnage et les prises accidentelles par engins de pêche restent des causes préoccupantes de recul de populations", s'inquiète l'ONG internationale, dont le dernier rapport révèle un déclin de 60% des vertébrés sauvages en 40 ans.

Les tortues se retrouvent piégées dans les filets des pêcheurs ou accrochées aux hameçons et périssent ainsi noyées en nombre. Elles sont aussi parfois victimes de la pêche à la dynamite qui se pratique en Birmanie. Chaque année, des milliers de tortues meurent noyées à travers le monde après avoir ingéré des déchets notamment plastiques.

394dd2b9881ff525ee85c67f952541d1a498e76bUne tortue verte se dirige vers la mer après avoir déposé ses œufs sur une plage de l'île de Thameehla en Birmanie. © Ye Aung THU / AFP

© AFP / 2018

Lire aussi :

Les tortues marines vont mal car les océans vont mal

Le calvaire des tortues kenyanes, le corps rempli de plastiques

Les pêcheurs guyanais au secours des tortues marines

Hérault: Une soixantaine de tortues naissent sur une plage

Regards de tortues

Ajouter un commentaire