Des grands dauphins observés pour la première fois au large de l'île de Vancouver

Des grands dauphins et des fausses orques ont été observés pour la première fois au large de l'île de Vancouver. Et ce n'est pas une bonne nouvelle.

Cover r4x3w1000 5ad9e6db2b4f9 2

Pour la première fois, des grands dauphins ont été observés dans les eaux canadiennes du Pacifique. © Marine Biodiversity Records / Luke Halpin

C'est une apparition qui a stupéfait les chercheurs : un groupe important de dauphins géants (Tursiops truncatus) a été aperçu au large de la Colombie-Britannique (Canada). Environ 200 spécimens ont été observés le 29 juillet 2017 pour la toute première fois dans les eaux canadiennes du Pacifique.

Et ce n'est pas tout : ces animaux étaient accompagnés d'un groupe également impressionnant de 70 fausses orques (Pseudorca crassidens).

Plus exactement, c'est à environ 180 kilomètres de l'île de Vancouver que la procession a été aperçue par des biologistes occupés à étudier les oiseaux et les mammifères marins.

W453 90729 grands dauphins eaux canadiennes

Localisation de l'observation des grands dauphins et des fausses orques au large de l'île de Vancouver © Marine Biodiversity Records

Les grands dauphins sont généralement présents dans les eaux tropicales voire "tempérées-chaudes". Selon l'étude parue le 20 avril 2018 dans la revue Marine Biodiversity Records rédigée par des chercheurs canadiens et découlant de cette observation inattendue, "cette observation est la seule fois où la présence de grands dauphins a été enregistrée dans les eaux canadiennes du Pacifique et à notre connaissance, c'est la présence la plus au nord observée pour cette espèce dans le nord-est de cet océan".

La présence des fausses orques dans la zone est également une surprise : selon les biologistes, c'est la première fois que ces animaux sont vus dans les eaux non-côtières de la Colombie-Britannique.

Les eaux du nord du Pacifique se réchauffent

Est-ce vraiment une bonne nouvelle ? Pas vraiment. Selon les chercheurs, la présence de ces deux espèces peut résulter de la période chaude prolongée qui a touché le nord-est du Pacifique notamment ses zones côtières.

Ainsi, "l'observation de ces grands dauphins et des fausses orques intervient après une tendance au réchauffement dans les eaux du Pacifique nord-est sur la période 2013-2016 ce qui a conduit à diverses observations d'espèces marines hors-limites et à des perturbations de l'écosystème", note l'étude.

Ainsi, "avec un environnement marin qui se réchauffe, nous pouvons nous attendre à voir de plus en plus d'espèces d'eau chaude dans le nord-est du Pacifique", a déclaré Luke Halpin, co-auteur de l'étude, dans un communiqué. La présence de ces animaux résulterait donc du changement climatique.

Anne-Sophie TASSART - © Sciences et Avenir - https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-marins/des-grands-dauphins-ont-ete-observes-pour-la-premiere-fois-au-large-de-l-ile-de-vancouver_123306

Ajouter un commentaire