L’Onu lance une campagne mondiale pour lutter contre la pollution plastique

L'Onu vient de lancer, via le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue), une campagne mondiale visant à l'élimination des microplastiques présents dans les cosmétiques et contre l'utilisation excessive de plastique à usage unique à l'horizon 2022.

3051056 poster p 1 by 2050 99 of seabirds will have plastic in their guts

Selon l'Onu, si rien n'est fait pour stopper la pollution plastique, à l'horizon 2050, 99 % des oiseaux marin auront ingéré du plastique. (Photo : DR)

Lancée lors du Sommet mondial sur les océans, organisé à Bali, la campagne baptisée #OcéansPropres a déjà mobilisé dix pays (Belgique, Costa Rica, France, Grenade, Indonésie, Norvège, Panama, Sainte-Lucie, Sierra Leone et Uruguay) prêts à s’engager activement dans la lutte contre les pollutions qui menacent tout l’écosystème marin.

À titre d'exemple, l'Indonésie s'est engagée à réduire les déchets marins de 70 % à l'horizon 2025. De nombreuses célébrités ont également rejoint la campagne ainsi que le constructeur informatique Dell, qui vient de lancer une chaîne d’approvisionnement utilisant du plastique repêché au large d’Haïti qui servira pour l'emballage de ses produits.

Une campagne fortement médiatisée, car il y a urgence. Selon le Pnue, en 2050 il pourrait y avoir «plus de plastique que de poissons dans les océans», «et environ 99 % des oiseaux marins auront ingéré du plastique.»

Tout au long de l'année, la campagne #OcéansPropres relaiera les importantes mesures prises par les pays et les entreprises comme l'élimination des microbilles présentes dans les produits d'hygiène, l'interdiction ou les taxes imposées sur les sacs plastique à usage unique.

© Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/27870-lonu-lance-une-grande-campagne-oceanspropres

Ajouter un commentaire