Océan Indien : la CTOI revoit à la baisse le nombre de DCP autorisés

La Commission des thons de l’océan Indien (CTOI), dont la 21e session plénière s’est achevée le vendredi 26 mai à Yogyakarta (Indonésie), a décidé de réduire une nouvelle fois le nombre de dispositifs de concentration de poissons (DCP) autorisés pour les senneurs.

Scr 230597 min

Thon jaune, également appelé thon albacore. © Brian J. Skerry / National Geographic Stock / WWF

À partir du 1er janvier 2018, chaque navire pourra utiliser 350 bouées actives, contre 425 aujourd’hui. Une première limite avait été fixée à 550 DCP en 2015.

Cette révision à la baisse du nombre de DCP est le point le plus symbolique des amendements apportés au plan de reconstitution du stock d’albacore – espèce considérée comme surexploitée – adopté l’an dernier par les 32 membres de la CTOI. Mais celui-ci prévoit également une diminution progressive, jusqu’en 2022, du nombre de navires de soutien et l’interdiction d’en déclarer de nouveaux après le 31 décembre 2017.

Interdiction de port

La CTOI a par ailleurs décidé de renforcer la lutte contre la pêche illégale, en dressant une liste de navires contre lesquels les États membres devront agir, notamment en leur interdisant leurs ports et en empêchant leur affrètement.

Pour lutter contre le gaspillage et préserver les ressources, les thoniers senneurs devront également conserver à bord et débarquer les prises accessoires qu’ils rejettent traditionnellement à la mer.

Raphaël ORTSCHEIDT - © Le Marin (abonnés) - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/peche/28662-ocean-indien-la-ctoi-revoit-la-baisse-le-nombre-de-dcp-autorises?_=1495986930285

Ajouter un commentaire