Chine, États-Unis et Corée du Sud allouent de gros budgets à la pêche

La Commission européenne a rendu publique le 11 janvier une étude sur les subventions aux secteurs de la pêche, l’aquaculture et la commercialisation des produits de la mer, dans les principaux producteurs mondiaux : Japon, Corée, Chine, Russie, Taiwan et États-Unis.

Dr ostreiculteur japonais

Les subventions à l’aquaculture au Japon (ici, un ostréiculteur) représentaient 54 euros par tonne en 2015. (Photo : DR)

«La Chine, les États-Unis et la Corée du Sud consacrent les plus gros budgets pour financer leurs subventions à la pêche», conclut l’étude. Pour ces trois pays, plus de 95 % des subventions dans les produits de la mer sont destinées au secteur de la pêche. Le taux de subvention par tonne est au plus haut pour la Corée du Sud, les États-Unis et le Japon. La Russie est celle qui aide le plus l’aquaculture, avec le plus haut taux de subvention par tonne à ce secteur.

Subventions par pays

Au Japon, le montant des subventions approche 1,2 milliard d'euros en 2015. La pêche en reçoit 99 %. Cela représente 170 euros/tonne, contre 54 euros/tonne pour l’aquaculture.

En Corée du Sud, 1,53 milliard d’euros ont été versés en 2014, à plus de 90 % pour la pêche les dernières années, pour 770 euros/tonne en 2013.

En Chine, les subventions distribuées à l’échelle fédérale sont estimées à 5,56 milliards d’euros par an de 2011 à 2013, à 98 % pour la pêche et 2 % pour l’aquaculture. Elles représentent près de 78 euros/tonne pour la pêche et 2 euros/tonne pour l’aquaculture.

En Russie, 277 millions d’euros ont été versés en 2015, à 63 % pour la pêche. Les subventions distribuées en 2014 représentent 42 euros/tonne pour la pêche et 57 euros/tonne pour l’aquaculture.

À Taiwan, l’estimation donne 25 millions d’euros en 2013 à 88 % pour la pêche. Les subventions distribuées en 2011 représentaient 21 euros/tonne pour la pêche et 5 euros/tonne pour l’aquaculture.

Aux États-Unis, près de 1,5 milliard de dollars auraient été distribués en 2013 en quasi-totalité pour la pêche. Les subventions distribuées en 2012 représentaient 379 euros/tonne.

Solène Le Roux - © Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/peche/27448-chine-etats-unis-et-coree-du-sud-allouent-de-gros-budgets-la-peche

Ajouter un commentaire