La fonte des glaces arctiques : un avantage pour les baleines ?

Si la fonte de la banquise arctique met en péril (entre-autre) les ours polaires, elle ouvre aussi des territoires aux cétacés! Ainsi, le détroit de Béring (séparant la Sibérie de l'Alaska), dégagé des glaces, représente un nouveau couloir de navigation pour ces mammifères marins.

La fonte des glaces arctiques est elle un avantage pour les baleines width1024

© adriankirby/Pixabay/CC0

Les micros d'océanographes russes et américains enregistrent, depuis 2009, les chorales des baleines à bosse, rorquals et autres épaulards qui parcourent le détroit vers le nord, direction la mer des Tchouktches, riche en nourriture. Les bélugas et les très mélodieuses baleines boréales, habitants fidèles des eaux polaires arctiques, n'hésitent pas, quant à eux, à descendre au sud pour passer l'hiver sous des températures plus clémentes.

Une adaptation rapide au changement de l'environnement

Ces animaux se sont donc adaptés au changement intense et rapide de leur environnement. Depuis 1980, en effet, la glace de mer entourant le pôle Nord a rétréci de manière accélérée, jusqu'à atteindre, en septembre 2012, son minimum historique : 4,24 millions de kilomètres carrés, contre les 7 millions habituels à cette période.

Reste à savoir si, en étendant ainsi leur territoire, ces cétacés n'entreront pas en compétition avec des espèces dont ils sont normalement séparés et s'ils ne se chasseront pas les uns les autres. Sans compter que dans le détroit de Béring, profitant de la fonte des glaces, deux nouvelles voies de navigation internationales sont parcourues, l'été, par de nombreux navires. À la clé pour les baleines : des risques de collision, plus les nuisances sonores dues aux sonars des bateaux.

Fiorenza Gracci - © Science et vie - http://www.science-et-vie.com/article/la-fonte-des-glaces-arctiques-est-elle-un-avantage-pour-les-baleines-7430?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed&link_time=1484002876#xtor=CS1-2

Ajouter un commentaire