Les députés européens ont adopté le texte sur la transparence des données des flottes de pêche européennes

Dans une lettre ouverte datée du 23 janvier 2017, BLOOM et 52 représentants d’organisations européennes et mondiales appelaient les membres du Parlement européen à soutenir la proposition de la Commission PECH lors du vote du 2 février pour la transparence des données des flottes de pêche européennes. C’est désormais chose faite !

Chalut

Adopté par 586 voix (56 contre et 6 abstentions), le texte prévoit notamment de créer une base de données publique sur les navires de pêche battant pavillon européen ainsi que sur leurs propriétaires et ayant reçu certaines autorisations.

La création d’un tel registre permettra en effet d’accroître la transparence du secteur, en fournissant des informations-clefs, en particulier sur les bateaux qui opèrent dans les eaux extérieures dans le cadre des accords passés entre l’Union européenne et des pays tiers.

BLOOM s’est pleinement associée à cet appel lancé par la société civile car la transparence est un facteur déterminant pour orienter les pêcheries mondiales vers la durabilité, c’est-à-dire vers des activités qui soient respectueuses des ressources et qui préservent les emplois.

Les flottes européennes qui bénéficient des aides communautaires et des accords conclus avec des pays tiers doivent rendre des comptes et ces données doivent être rendues publiques !

Ce vote marque une étape significative dans la conduite de la politique européenne de la pêche et envoie un signal encourageant sur les nouvelles orientations de cette dernière.

© Bloom association -  http://www.bloomassociation.org/lettre-ouverte-transparence-flottes-de-peche/

Ajouter un commentaire