Pêche illégale : une patrouille unit Europe et Afrique de l’ouest

Du 28 août au 1er septembre, une opération de contrôles des navires dans les eaux de la Gambie, du Sénégal, de la Guinée Bissau et de la Guinée a associé pour la première fois l’Agence européenne de contrôle des pêches (Efca) et la Commission sous-régionale ouest-africaine des pêches (CSRP).

Nav chinois arraisonne

Arraisonné dans la ZEE de la Guinée dans une zone fermée à la pêche, le navire chinois «Chang Yuan Yu 6» subit une amende d’un million d’euros et quatre mois d’immobilisation. (Photo : CSRP)

L’opération Pedro Cardoso Nanco* menée sous la coordination de la CSRP et cofinancée par l’Efca a mobilisé cinq navires de patrouille de 20 à 50 mètres et environ 30 inspecteurs venus des quatre pays africains concernés, avec la présence d’un expert de l’Efca. Ils ont contrôlé 82 navires et constaté 14 infractions. Outre des barques de pêche artisanale, deux navires chinois ont été découverts en pêche illégale en Guinée, dans une zone fermée à la pêche pour reconstitution biologique.

L’un a réussi à s’échapper, le Lu Jiao Nan Yuan Yu 102, mais l’autre, le Chang Yuan Yu 6, a été conduit au port. Sa sanction : 1 million d’euros d’amende avec saisie des captures et des engins de pêche et quatre mois d’immobilisation à quai. Celui qui a pris la fuite est sous le coup d’une procédure d’arraisonnement à vue et encourt le double de ce qui a été infligé au premier. Au global, quatre navires pêchant sans autorisation ont été escortés au port de Bissau, sept autres au port de Conakry, et deux ayant pris la fuite sont poursuivis.

La Guinée est fortement touchée par la pêche illégale, qui y représenterait plus d’un tiers des captures pour une valeur jusqu’à 1,5 milliard d’euros, signale la Commission européenne. Basée à Dakar, la CSRP est composée de sept pays : Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée, Sierra Leone et Cap-Vert. Elle organise régulièrement des opérations conjointes en mer et développe la coopération entre les pays, notamment l’échange d’informations.

* Nom donné en mémoire d’un inspecteur des pêches de Guinée-Bissau mort en mer lors d’une mission après 35 ans d’activité.

© Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/peche/26246-peche-illegale-une-patrouille-unie-europe-et-lafrique-de-louest?_=1473333408801

Ajouter un commentaire