Popstar : des marques nouvelle génération pour le thon rouge

Le projet Popstar s’annonce comme une rupture technologique dans le marquage : il s’agit d’implanter des électrodes miniaturisées directement dans la chair de thons rouges de Méditerranée, pour mieux comprendre leurs migrations et les contours des stocks, et ainsi mieux gérer la pêche.

Campagne de marquage de thon rouge fullsizeCampagne de marquage de thon rouge avec les classiques balises électroniques à transmission satellite. (Photo : Ifremer / Sylvain Bonhommeau)

Marquer le thon n’est pas nouveau, mais un saut dans la performance doit être atteint avec une miniaturisation poussée, une meilleure fiabilité des mesures et une récupération plus sûre des marques, pour un prix divisé par quatre, afin de marquer 200 thons juvéniles de 20 à 50 kg en 2019. « L’innovation la plus marquante est l’enregistrement in situ d’informations sur l’état physiologique du poisson », explique l’Ifremer.

Ce défi technologique associe l’Ifremer, l’organisation de producteurs Sathoan et l’unité mixte Marbec (Ifremer, université de Montpellier, IRD et CNRS), en collaboration étroite avec le Lirmm, Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier. Les premiers tests pourraient avoir lieu dès 2017. Dans le sillage, cela pourrait aussi servir l’étude du marlin bleu dans l’océan Indien.

© Le Marin (abonnés) - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/26762-popstar-des-marques-nouvelle-generation-pour-le-thon-rouge?_=1478162199389

Ajouter un commentaire