Comme l'homme, la raie Manta arrive à se reconnaître dans un miroir

Poisson au plus gros cerveau, la raie Manta serait aussi consciente d'elle-même, comme la plupart des grands singes. Elle adopte en effet un comportement très surprenant devant un miroir.

14988694

La raie Manta est le poisson au plus gros cerveau. © ARDEA/MARY EVANS/SIPA

Savoir se reconnaître dans un miroir, c'est quelque chose dont est capable seulement une poignée d'espèces (parfois, pas avant un certain âge), hormis l'homme et les grands signes : l'éléphant d'Asie, l'orque, la pie bavarde et peut-être désormais la raie Manta.

Récapitulées dans une étude publiée dans Journal of Ethology, les observations de la scientifique américaine Csilla Ari vont en tout cas dans ce sens. Elle a mené ses expériences sur les deux raies Manta géantes (Manta birostris) de l'Université de Tampa, en Floride, théorisant sur le comportement adopté par les deux animaux face à un miroir placé dans leur aquarium.

Résultat (voir vidéo ci-dessous), une raie va avoir tendance à passer fréquemment devant le miroir, en relâchant des bulles d'air. Ces démonstrations de curiosité apparente seraient, selon elle, un véritable signe de conscience de soi.

De plus, "les raies n'ont pas essayé d'interagir socialement avec la réflexion du miroir, confirmant qu'elles ne la prenaient pas pour une raie étrangère" indique Csilla Ari, qui a par ailleurs précédemment démontré qu'il n'y a pas une seule autre espèce de poisson (cartilagineux ou osseux) à avoir un cerveau aussi gros que celui de la raie Manta.

Si cet animal est ainsi capable de se reconnaître dans une glace, alors elle serait le premier poisson à posséder une telle capacité cognitive.

Raie manta et miroir

Gouty Félix - © Sciences et Avenir - http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/animaux-marins/20160323.OBS7021/comme-l-homme-la-raie-manta-arrive-a-se-reconnaitre-dans-un-miroir.html

Ajouter un commentaire