Des plongeurs font une triste découverte sur une île d'Indonésie…

La semaine dernière, un groupe de plongeurs a fait une triste découverte dans les profondeurs de l'île indonésienne de Kokoya. Ils se sont retrouvés face à deux dugongs, des mammifères marins menacés, accrochés par la queue et enfermés dans des cages.

2016 03 22 10h54 13 fileminimizerCapture d’écran - © Maxisciences - Gentside Découverte

Chaque année, de nombreux animaux viennent s'ajouter à la liste des espèces menacées. Une augmentation à laquelle l'activité humaine est loin d'être étrangère.

Malgré le statut protégé de certaines espèces, les autorités doivent encore intervenir pour assurer la survie des spécimens et punir les activités illégales. L'expérience de deux plongeurs vient encore d'en livrer un triste exemple.

Ces touristes étaient partis plonger dans les eaux de Kokoya, une île reculée de l'archipel indonésien. Alors qu'ils exploraient le fond marin, ils ont découvert deux imposants mammifères marins piégés dans des cages.

Il s'agissait de deux dugongs, probablement une mère et son petit. Ce dernier nageait librement, simplement retenu par des barreaux. La femelle elle, était attachée par une chaîne au niveau de la queue.

On ignore depuis combien de temps les deux spécimens étaient retenus captifs mais selon Delon Lim, l'un des plongeurs, cela devait faire plusieurs semaines. "Les cordes étaient usées et déchirées. Les cicatrices et la blessure sur sa queue étaient tellement profondes. C'était vraiment à fendre le cœur", a-t-il confié à The Dodo.

Capturé par un pêcheur

Les plongeurs ont simplement eu à remonter à la surface pour comprendre l'origine de la captivité des dugongs. Ils avaient été capturés par un pêcheur local qui s'en servait comme attraction touristique. "Il nous a demandé de l'argent si nous voulions voir le dugong ou le prendre en photo", a raconté le plongeur.

Les deux hommes ont finalement pu entrer dans les cages avec les mammifères et capturer des images et photos des pauvres animaux. Attristés par leur état, ils ont tenté de convaincre le pêcheur de les libérer, en lui expliquant que les dugongs sont des animaux protégés et en danger d'extinction.

Libérés par les autorités

"Quand nous avons quitté l'île, le pêcheur a accepté de les libérer. Mais comme nous n'étions pas tellement convaincus qu'il le ferait, j'ai posté la vidéo sur les réseaux sociaux", a expliqué le plongeur. Son ami l'a imité et ils ont bien fait. Peu après, ils ont été contactés par les autorités chargées de la protection de la vie sauvage.

Elles réclamaient de connaitre la localisation des cages. Une fois renseignées, elles se sont rendues sur place et ont constaté que les dugongs étaient toujours là. C'est seulement là que la femelle et son petit ont pu retrouver leur liberté. Des poursuites ont été engagées contre le pêcheur.

Le dugong parfois appelé "vache de mer" est un cousin du lamantin dont la taille peut atteindre 3-4 mètres pour une masse de 500 kilos. Il vit sur les littoraux des océans Indien et Pacifique ouest. Sa population globale est difficile à estimer mais elle ferait face à un déclin important.

Dugong indonesie fileminimizer

Emeline Ferard © Maxisciences/Gentside Découverte http://www.maxisciences.com/dugong/des-plongeurs-font-une-triste-decouverte-sur-une-ile-d-039-indonesie_art37477.html

Ajouter un commentaire