WWF et MSC pour développer une pêche durable en Méditerranée

Le WWF et le MSC (1) s’associent pour analyser les pêcheries méditerranéennes. Avec leur projet Medfish, l’ONG environnementaliste et la structure de labellisation de pêche durable veulent cartographier 100 pêcheries représentatives en France et en Espagne afin d’évaluer leur durabilité.

Hs peche medEnsemble, le WWF et le MSC veulent assurer la durabilité des pêcheries en Méditerranée. (Photo : Hélène Scheffer)

Pour le WWF, «les petites pêcheries ont un rôle clé à jouer en matière de lutte contre la surpêche qui menace actuellement l’équilibre de la vie en Méditerranée, pointe Isabelle Autissier, présidente du WWF France. La surpêche touche lourdement les communautés côtières.»

Quatorze pêcheries feront l’objet d’une pré-évaluation selon les critères de durabilité MSC. Des plans d’actions devraient être ensuite proposés pour en «guider  l’amélioration». Medfish veut aussi collaborer avec toute la filière (armement de pêche et commercialisation) pour développer la demande en poissons méditerranéens.

L’état actuel des ressources en Méditerranée «suscite de réelles inquiétudes, juge Édouard Le Bart, le directeur de MSC France. Avec ses plans d’actions, l’objectif de Medfish est de revenir à une pêche durable sur des ressources abondantes et respectueuses des écosystèmes, une condition indispensable pour la préservation des communautés qui dépendent de cette activité».

Certaines pêcheries pourraient faire l’objet d’une évaluation complète afin d’obtenir la certification MSC, alors que d’autres prendraient «le virage de la durabilité» espèrent les deux organisations, dont l’ambition est, à terme, d’inspirer d’autres pays méditerranéens.

© Le Marin – L’hebdomadaire de l’économie maritime

(1) - MSC , Marine Stewardship Concil - Programme de certification et de labellisation qui reconnaît et valorise la pêche durable.

Ajouter un commentaire