Les dernières news

20 juillet

Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution

Les députés ont intégré, jeudi 19 juillet, la préservation des mers et des océans dans l'article 34 de la Constitution, qui fixe la liste des domaines dans lesquels la loi peut intervenir. Elle y a également ajouté la préservation de la biodiversité qui est "une notion distincte de celle d'environnement". Lire la suite...

Des répulsifs acoustiques pour empêcher la capture accidentelle de dauphins

Des centaines de dauphins se sont encore échoués cette année sur les côtes françaises, souvent pris par erreur dans des filets de pêche: pour empêcher ces captures accidentelles, scientifiques et professionnels travaillent ensemble à la mise au point de répulsifs acoustiques efficaces. Lire la suite...

Quand les récifs coralliens sont menacés par... les rats

Les rats présents sur certaines îles déciment les populations d'oiseaux marins en se nourrissant de leurs œufs et des poussins. N'étant plus fertilisé par le guano des oiseaux, tout l'écosystème marin alentour est perturbé et les récifs coralliens déclinent. Lire la suite...

Afrique du Sud: la pêche aux icebergs pour sauver Le Cap de la sécheresse ?

«L’idée paraît délirante», concède le capitaine Nick Sloane, «mais si on y regarde de près, ce n’est pas si fou»: pour approvisionner en eau la métropole du Cap, victime d’une sécheresse historique, pourquoi ne pas «cueillir» des icebergs en Antarctique? Lire la suite...

Éclaircir les nuages pour réparer la Grande barrière de corail

Éclaircir les nuages pour mieux réfléchir le soleil ou recouvrir la mer d'un film protecteur figurent parmi les pistes étudiées par le gouvernement australien pour protéger la Grande barrière de corail, joyau du patrimoine de l'Humanité menacé par le changement climatique. Lire la suite...

Surpêche : un nouveau rapport rappelle l’urgence de la situation !

Dénoncées depuis plusieurs années déjà, les pratiques liées à la surpêche n’ont pas tendance à baisser, bien au contraire. La situation est plus que préoccupante pour les écosystèmes des océans ainsi que pour les populations vivant de la pêche au quotidien, selon une célèbre ONG qui dénonce également le gaspillage. Lire la suite...

Chili: crainte de crise environnementale après la fuite de 690.000 saumons traités aux antibiotiques

Le Chili a réclamé mercredi la fermeture d'une ferme d'élevage de saumons dans le sud du pays, d'où se sont échappés quelque 690.000 poissons traités avec des antibiotiques impropres à la consommation humaine et qui pourraient provoquer de graves dégâts environnementaux. Lire la suite...

12 juillet

Islande : Le harponnage d'un cétacé fait polémique

Baleine bleue ou hybride ? La polémique enfle en Islande après les accusations d'une association de défense des animaux, affirmant qu'une baleine bleue aurait été harponnée, une première depuis 50 ans. Lire la suite...

Un iceberg de 100 mètres de haut menace les côtes groenlandaises

Un iceberg de 100 mètres de haut à la dérive menace les côtes groenlandaises, conduisant vendredi les autorités locales à évacuer les personnes vivant à proximité de la côte. Lire la suite...

En mer d'Arabie, une inquiétante "zone morte" ne cesse de s'étendre

Dans les eaux de la mer d'Arabie, une "zone morte" sans oxygène de la taille de l'Écosse ne cesse de s'étendre et suscite l'inquiétude des scientifiques. Lire la suite...

6 juillet

Poisson-lion, l’envahisseurs qui menacent l'Outre-mer

Avec ses couleurs tape-à-l'oeil et ses nageoires en éventail, il fait le bonheur des plongeurs. Mais aux Antilles, le poisson-lion n'est pas chez lui et vampirise les écosystèmes. Lire la suite...

BASF, le géant de la chimie mondiale s’approprie la biodiversité des océans

La biodiversité marine fait l’objet d’un nombre croissant de dépôts de brevets. Une équipe de chercheurs s’est penchée sur ce phénomène, et a constaté que la moitié des séquences génétiques brevetées l’était par le géant allemand de la chimie BASF. Lire la suire...

Des méduses géantes venimeuses débarquent sur les plages britanniques

L’espèce fait partie des plus grandes méduses au monde : son diamètre varie de 50 cm à 2 m, et ses filaments peuvent atteindre plus de 30 m de long. Leur piqûre et le caractère urticant de leurs filaments peuvent provoquer de graves irritations, des crampes, voire des arrêts respiratoires chez l’être humain. Lire la suite...

Les précédentes news de 2018

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau