BAUDROIE

BAUDROIE (Baudroie commune – Lophius piscatorius) (Baudroie noire - Lophius budegassa)

Image1 1

Ces deux sœurs jumelles abondent particulièrement sur nos côtes.

Le corps est entouré d'excroissances charnues ressemblant à des algues, plus longues à l'avant au niveau de la bouche que sur le reste du corps.

Ainsi camouflée, posée et immobile sur le fond, la baudroie passe quasiment inaperçue. Poisson benthique, elle vit sur les fonds sablo-vaseux ou dans les roches à la limite du sable.

Elle se rencontre entre 10 et 1000 mètres de profondeur et se nourrit essentiellement de poissons tels que tacauds, merlans, chinchards… Les plus grands spécimens rencontrés mesurent près de 2m pour un poids de 45 kg et une vingtaine d’années.

La technique de chasse de la baudroie est extraordinaire. Juste au-dessus de sa bouche se trouve une longue « canne à pêche » terminée par un petit lambeau cutané qu’elle utilise comme appât.

Lorsque la baudroie bouge lentement son filament pêcheur, le petit bout de peau à son extrémité s’agite comme un ver, et devient un irrésistible morceau de choix pour un petit poisson.

Dès qu’il est suffisamment près, elle ouvre alors sa grande bouche caverneuse, si rapidement qu’un grand volume d’eau y pénètre, emportant l’infortunée victime. Les dents aiguisées de sa bouche rendent toute fuite impossible.

C'est un poisson tellement disgracieux qu'on le surnomme parfois "crapaud" ou "diable de mer". Il y a encore un siècle, les baudroies prisent dans les filets de pêcheurs étaient rejetées à la mer, car leur aspect repoussant les faisait passer pour des monstres qui pouvaient porter malheur.

Dès lors, il est d’usage d’appliquer les termes de baudroie pour le poisson entier et de lotte pour le poisson sans la tête qui est la forme sous laquelle il est commercialisé.

Espèce dont la maturité sexuelle est tardive et la progéniture peu nombreuse, la baudroie est très vulnérable à la surpêche. La faible connaissance des stocks complique le bilan. Selon les zones, la surpêche est plus ou moins avérée.

En conséquence et aux fins de protection de la ressource, la baudroie fait l'objet de limites de captures de la part de la direction générale des affaires maritimes et de la pêche de l'Union Européenne.

Image6ter

Reproduction : de mars à juin (estimation).

Maturité (âge de reproduction) : A l’instar de ce qui était estimé jusqu’alors, une étude récente à montré que la maturité sexuelle intervient vers 60 à 70cm soit à l’âge de 6 à 7 ans. *

Les périodes de ponte et les aires de reproduction sont encore mal connues. L’aire de ponte de la baudroie noire se situerait au sud-ouest de la pointe de Penmarc’h.*

Taille souhaitable d’achat pour que le poisson se soit reproduit au moins 1 fois : plus de 70cm.

Taille autorisée de commercialisation (règlementation Européenne) : 500g – soit environ 50cm (entière).

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 50cm (entière).

Sur les étals de nos poissonniers principalement :

- pêche abondante : de mars à mai (période de reproduction).

- dates optimales d'achat aux fins de protection de la ressource : de juillet à janvier.

*Sources : IFREMER

La lotte à la bouche :

Recettes, conservation, valeurs nutritionnelles...

Lotte cuisinee

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau