ARAIGNEE

ARAIGNEE (Araignée de l’Atlantique – Maja brachydactyla)

Araignee de mer

Crustacé décapode – c’est-à-dire qui a cinq paires de pattes -, l’araignée de mer, ainsi nommée pour la taille et la finesse de celles-ci, fréquente abondamment les côtes françaises et plus particulièrement les golfes normands et bretons. 

Les populations d'araignées de mer méditerranéennes (maja squinado) et atlantiques (maja brachydactyla) ont été confondues sous le nom de maja squinado jusqu'en 1998 et ce n’est que depuis 2008 qu’une étude a permis de confirmer les fortes divergences génétiques des deux espèces.

Maja brachydactyla est exclusivement cantonnée aux eaux tempérées de l'est Atlantique. Son aire de répartition principale s'étend de la Manche est et de l'ouest de l'Irlande au Sahara occidental. Alors qu'elle est abondante au sein de cette zone, elle se raréfie très rapidement dès que les limites en sont franchies, que ce soit vers le sud ou vers le nord.

Elle a une carapace ovoïde plus longue que large, rouge, hérissée d'épines et possédant un double rostre à l'avant. Elle hiverne sur des fonds de plus de 50 m et entreprend, au printemps, des migrations de reproduction vers la côte où elle y passe l'été. Elle y vit sur tous les types de fonds entre les niveaux des basses mers et les fonds d'une trentaine de mètre.

Elle est active essentiellement la nuit et se nourrit d’oursins, de poissons, de coquillages et d’algues.

L'araignée de mer se dissimule de ses prédateurs de façon particulière. Avec ses pinces, elle découpe des algues et des éponges, puis  les dépose sur les poils crochus de sa carapace : elles vont grandir sur elle comme sur un rocher !

L'araignée de mer se pêche principalement au casier. Elle constitue une prise accessoire pour la pêche au chalut et pour les fileyeurs.

L’état des stocks n’est pas précisément connu. Si certains stocks de reproducteurs semblent affaiblis, la population européenne d’araignées de mer dans son ensemble est stable, malgré l’intensité de l’effort de pêche et l’absence de régulation au niveau européen.

Localement, des mesures ont été prises par les pêcheurs : fermetures de zones pendant la saison des mues, (sa capture est interdite durant cette période d'après mue : du 1er septembre au 15 octobre), limitation du nombre d’engins (France, Iles Anglo-Normandes) ou restrictions de pêches sur les femelles grainées (Espagne).

A noter, qu'en France, nous ne trouvons plus que rarement des femelles grainées sur l'étal de nos poissonniers.

Comme pour tout crustacé, la croissance s'effectue par mues successives (changement de carapace).
Par contre, et à l'instar des autres crustacés, l'araignée, au cours de sa vie qui peut durer de 5 à 8 ans, traverse 13 mues, dont la dernière, vers l'âge de 2 ans, est celle de la maturité sexuelle et... de l’arrêt de sa croissance.

Son poids à la mue terminale est multiplié dans une proportion de 1,8 à 2,7. La variabilité de taille est particulièrement importante selon les individus : un mâle adulte peut ainsi peser de 300g à 2,5kg contre 200g à 1,5kg pour une femelle.

 

La première reproduction ne se fait que l’année qui suit la mue terminale. En Bretagne, l'accouplement a lieu dans le courant de l'hiver. La femelle pond ses œufs en février (avril en Manche est). Ces derniers se développent sous l'abdomen de la femelle (période d'incubation) pendant 2 à 3 mois. Mais il est constaté que la période de la première ponte à la dernière éclosion peut durer de 8 à 8,5 mois, de février à octobre, (5,5 en Manche) : Il est estimé fortement probable que l'araignée ponde 2 fois en Bretagne avec une pointe en mai-juin, contre une seule en Manche. 

Migration araignees fileminimizer

Les éclosions donnent naissance à des larves pélagiques pendant 2 à 3 semaines avant la métamorphose et la vie benthique. Les juvéniles vont tout d'abord se développer dans certaines zones côtières appelées nurseries, puis après leur passage à l'état adulte, elles vont migrer vers des zones plus profondes pour y passer l'hiver.

Long cephalothoraxe

Maturité (âge de reproduction) : vers 2 ans.

Taille souhaitable d’achat pour que le sujet se soit reproduit au moins 1 fois (longueur céphalothoracique) : 11/15cm.

Taille autorisée de commercialisation : 12cm (environ 400g). Sa pêche est interdite du 1er septembre au 15 octobre (période de mue).

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 12cm.

Sur les étals de nos poissonniers principalement :

- pêche abondante : d'avril à juillet (période d'incubation - femelles grainées).

- dates optimales d'achat aux fins de protection de la ressource : mâles - de mars à août et novembre/décembre, femelles - Août et novembre/décembre.

Araignee m f fileminimizer

 

L'araignée à la bouche :

Recettes, conservation, valeurs nutritionnelles...

Images 1
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau