PETONCLE

PETONCLE (Pétoncle blanc - Aequipecten opercularis) – (Pétoncle noir - Chlamys varia)

Petoncle blanc

Aussi appelé « vanneau », le pétoncle est de la même famille que la coquille saint jacques et de plus petite taille. Il fréquente les fonds sableux près des côtes entre 20 et 80 m de profondeur, et mesure, en moyenne, 5 à 7 cm de diamètre. Posé sur le fond, et non enfoui, le pétoncle s'alimente du plancton et de matières organiques en suspension dans l'eau de mer. Il vit en bancs qui peuvent être très importants, en termes de taille comme de densité (50 individus au mètre carré).

Le vanneau a une forme circulaire. Ses valves ne sont pas symétriques, la valve supérieure est plus bombée que l’inférieure. Les oreilles du coquillage quoique bien développées sont de tailles différentes. Le pétoncle présente de 16 à 25 côtes rayonnantes arrondies et de fines stries concentriques. Sa teinte peut être définie d’un crème marbré de brun plus ou moins rougeâtre.

Le pétoncle blanc, vit en Atlantique, en Méditerranée, mer du Nord et Manche, où ses gisements sont particulièrement abondants. Il y fait d’ailleurs l’objet d’une pêche ciblée. Pour le reste, sa pêche est souvent associée à celle de la Saint-Jacques.

Petoncle noir

En Bretagne sud, on trouve également le pétoncle noir (Chlamys varia), qui vit, quant à lui, fixé sur un substrat dur (roche, gravier, coquilles mortes, maërl), à moins de 10m de profondeur. Naturellement présent dans la baie de Quiberon et en rade de Brest, il à une croissance presque 2 fois plus lente que le pétoncle blanc et la faiblesse des gisements les rends peu exploitables.

Des tentatives d’élevage (années 1970, années 1980 et années 2000) ont été tentés dans ces 2 bassins mais sans grand succès : fortes pertes lors des manipulations et 3 ans de délais avant possibilité de commercialisation. Fin 2013 une seule écloserie française, située dans le Finistère, était capable de produire des naissains. Les récoltes de pétoncles noirs par les ostréiculteurs de la baie de Quiberon et de la rade de Brest sont donc accessoires… et très variables selon les années (influences climatiques et nutritionnelles). La production est, de plus, souvent collectée par des acheteurs locaux qui les revendent en frais sur le Sud-ouest de la France. En effet ce coquillage est assez peu connu des consommateurs à l'exception du Sud-ouest où il est au contraire fort prisé.

Cycle petoncle lt fileminimizer

La maturité du pétoncle noir est rapide; de l'ordre de 6 mois pour une taille de 25 à 30 mm. Les organes génitaux forment, autour du muscle adducteur, une masse en quartier d'orange de teinte blanche plus ou moins laiteuse ou rouge suivant l'état sexuel. La partie mâle est blanche, et la partie femelle est rouge.

Le pétoncle est hermaphrodite (successivement mâle ou femelle) protandre (La glande mâle arrive à maturité avant la glande femelle). La fécondation est donc croisée.

Reproduction : avril/mai et septembre/octobre

Maturité (âge de reproduction) : adulte en pleine activité vitale – 1,5 à 2 ans soit 3,8 à 4,5cm.

Taille souhaitable d’achat pour que le sujet se soit reproduit au moins 1 fois (largeur de coquille) : plus de 4cm

Taille autorisée de commercialisation : 4cm.

Taille autorisée de pêche pour la plaisance (arrêté du 29 janvier 2013) : 4cm.

Sur les étals de nos poissonniers principalement :

- pêche abondante : d'octobre à décembre.

- dates optimales aux fins de protection de la ressource : juin et novembre/décembre.

 

 

 

Le pétoncle à la bouche :

Recettes, conservation, valeurs nutritionnelles...

Petoncles au bacon
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau