La Chine veut exploiter les ressources des abysses

La Chine a ainsi acquis, ces cinq dernières années, les droits miniers pour exploiter 86.000 km2 de fonds marins internationaux. Ces ressources serviront notamment à l’industrie électronique et à la haute technologie.

Abysses chine

Les abysses restent les zones les moins explorées de la planète. © DR

L’agence de presse Xinhua a annoncé, le 23 janvier, que la Chine envisageait de développer deux sous-marins capables d’atteindre une profondeur de 11 km d’ici à 2020.

Le sous-marin Jiaolong, qui a établi un record en plongeant à une profondeur de 7 062 mètres lors d'essais dans la fosse des Mariannes en juin 2012, serait également opérationnel cette année.

L’objectif de cette conquête des eaux profondes ? Accéder aux ressources minérales présentes en nombre dans les abysses. La Chine a ainsi acquis, ces cinq dernières années, les droits miniers pour exploiter 86 000 km2 de fonds marins internationaux. Ces ressources serviront notamment à l’industrie électronique et à la haute technologie.

Lire aussi : Après les forages pétroliers… les mines sous-marines !

Faune et flore variées

Selon le ministère chinois des Terres et Ressources, Pékin compte désormais le plus grand nombre de mines en eau profonde au monde et des ressources minérales plus variées dans l'océan que tout autre pays.

La première mission d’observation de la fosse des Mariannes s’est déroulée en 1960, à près de 11 km de profondeur. Les deux scientifiques, Auguste Picard et Don Walsh, y ont découvert une faune et une flore variées : crevettes, poissons, diatomées… L’idée d’utiliser la fosse des Mariannes comme décharge de déchets nucléaires avait alors été abandonnée.

Kévin STORME - © Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/30503-la-chine-veut-exploiter-les-ressources-des-abysses

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau