Mer Rouge, les coraux font de la résistance

Dans les eaux limpides de la mer Rouge, le récif corallien du golfe d'Aqaba s'étend sur des kilomètres. Une faune éclatante, une biodiversité exceptionnelle rendue possible par la présence de ces coraux qui jalonnent la côte. Menacées partout dans le monde, certaines espèces trouvent en la mer Rouge un refuge désormais unique.

Dans les eaux limpides de la mer Rouge, on devine aisément sa silhouette rocailleuse. Le récif corallien du golfe d'Aqaba s'étend sur des kilomètres dans une spectaculaire palette de bleu qui ravit les amateurs de vie sous-marine.

Une faune éclatante s'offre au regard du visiteur, une biodiversité exceptionnelle rendue possible par la présence de ces coraux qui jalonnent la côte. Menacées partout dans le monde, certaines espèces trouvent en la mer Rouge un refuge désormais unique. Vigoureux ici, les récifs coralliens sont devenus vulnérables partout ailleurs.

Sous l'effet du réchauffement de l'océan Pacifique, les récifs de la grande barrière de Corail, en Australie, blanchissent avant de s'éteindre, abandonnés par les algues nécessaires à leur survie. La moitié de ce site classé aurait disparu au cours des deux dernières années.

Une résistance exceptionnelle

Là où d'autres s'éteignent, les coraux de la mer Rouge résistent. Des scientifiques tentent de percer le mystère de leur capacité de résistance. Ils ont formulé une hypothèse : longtemps, ils ont baigné, au sud de la mer rouge, dans les eaux les plus chaudes du monde avant de migrer vers des eaux plus tempérées au nord.

Leur patrimoine génétique aurait conservé la mémoire de cet environnement. Peut-on envisager d'exporter ces coraux et de les implanter ailleurs ?

Peu probable pour les experts. En revanche, il faut protéger le golfe d'Aqaba. Et pour sauver les coraux, il faudra stopper le réchauffement climatique.

© FranceTVinfo - https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/environnement-l-incroyable-resistance-des-coraux-du-golfe-d-aqaba_2566697.html

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau