Îles Éparses : braconnage d’holothuries - encore neuf pirogues saisies

Le patrouilleur de la Marine nationale Le Malin, qui sillonnait la ZEE de Juan de Nova, dans le canal du Mozambique, a procédé à la saisie de neuf pirogues qui pêchaient illégalement dans les eaux françaises.

Le malin

Le patrouilleur de la Marine nationale « Le Malin ». (© Raphaël Ortscheidt)

Quelque 90 kg d’holothuries (concombres de mer) et une grande quantité de matériel de pêche ont également été confisqués sur ordre du directeur de la mer Sud océan Indien, après consultation du parquet de Saint-Denis de La Réunion.

L’opération de contrôle des pêches faisait suite aux signalements des gendarmes en poste sur l’île, qui fait partie du cinquième district des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf).

Les équipes de visite du patrouilleur ont ainsi contrôlé trois navires mères servant de support à l’activité illégale. Une opération rendue très délicate, rapporte la préfecture de La Réunion, en raison du grand nombre de pêcheurs présents sur place.

Les îles Éparses font l’objet d’un contentieux territorial entre la France et Madagascar. L’an dernier, deux contrôles successifs dans les eaux de Juan de Nova avaient permis de saisir près de 5 tonnes d’holothuries. Cette fois, Le Malin semble être arrivé sur place avant que les prises s’accumulent.

Raphaël Ortscheidt - © Le Marin (abonnés) - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/peche/27965-iles-eparses-encore-neuf-pirogues-saisies?_=1489336001552

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau