Guyane : plus de 160 espèces sur la liste rouge de l’UICN

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et le Muséum national d’histoire naturelle viennent de placer 166 espèces de la faune de Guyane dans la liste rouge des espèces identifiées comme menacées.

P1020436 16425

Le dauphin de Guyane a été classé «en danger» par l’Union internationale pour la conservation de la nature et le Muséum national d’histoire naturelle, parmi 166 espèces identifiées comme menacées. © WWF

L’Union internationale pour la conservation de la nature et le Muséum national d’histoire naturelle viennent de placer 166 espèces de la faune de Guyane dans la liste rouge des espèces identifiées comme menacées. Parmi elles, 26 espèces d’oiseaux fréquentant les zones maritime et littorale.

En mer, les captures accidentelles dans les filets de pêche côtière sont l’une des principales causes de mortalité pour le lamantin antillais et le dauphin de Guyane, tous deux «en danger», et pour des chéloniens comme la tortue verte et la tortue luth, désormais classées «vulnérables».

Plus au large, le développement des activités pétrolières constitue une préoccupation majeure pour la conservation des cétacés, en particulier pour les grands plongeurs comme le cachalot, en situation «vulnérable».

Afin de limiter l’impact sur les populations des tortues marines, le WWF Guyane et le comité régional des pêches prônent depuis 2010 l’utilisation d’une version améliorée du Ted pour la flotte crevettière. Baptisé Trash Turtle Excluder Device, ce filet permet également de diminuer les captures de gros poissons, grâce à des barreaux plus resserrés.

Éric STIMPFLING - © Le Marin - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/28889-guyane-plus-dune-trentaine-despeces-sur-liste-rouge

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau