Seulement 50% des bars sont matures à 42 cm… du nord au sud !

L’Ifremer a étudié 1 400 bars, durant 2 ans, pêchés dans le golfe de Gascogne. «50 % des femelles sont matures à 42 cm» constate le chercheur Mickaël Drogou. Comme en zone nord. Or la taille minimale de capture, autrefois de 36 cm, est passée récemment à 42 cm dans le nord et à 38 cm en zone sud.

Lf grand bar reduit

À la taille de 42 cm, (seulement) 50 % des bars femelles sont mâtures, donc peuvent se reproduire. © Lionel Flageul

Plus de doute : comme en zone nord, le bar dans le golfe de Gascogne atteint sa maturité sexuelle en moyenne à 42 cm. Une information de taille du programme Bargip.

L’Ifremer a étudié 1 400 bars, durant 2 ans, pêchés dans le golfe de Gascogne. «50 % des femelles sont matures à 42 cm» constate le chercheur Mickaël Drogou. Comme en zone nord. Or la taille minimale de capture, autrefois de 36 cm, est passée récemment à 42 cm dans le nord et à 38 cm en zone sud. Faut-il rehausser ce seuil ?

«D’un point de vue biologique, ce serait logique, mais comme on l’a vu en zone nord, cela provoque énormément de rejets, avertit Mickaël Drogou. Il faut discuter d’un compromis avec les gestionnaires.»

Une autre question taraude les pêcheurs : la pertinence de la différenciation entre stocks nord et sud. Le marquage d’adultes doit apporter des éléments de réponse. «On a déjà un très bon taux de retour de bars marqués (plus de 25 %)», se réjouit la chercheuse Hélène de Pontual. Mais il faut reconstituer des trajectoires à partir de données de pression et de température enregistrées par les marques électroniques. Les résultats sont attendus pour fin 2017.

L’action nourriceries du programme Bargip a déjà révélé que les bars juvéniles préfèrent les eaux douces et peu profondes.

Solène Le Roux - © Le Marin (abonnés) - http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/environnement/28740-bargip-le-bar-mature-42-cm-du-nord-au-sud

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau